L’innovation a la cote: demandes de brevets en hausse constante

L’innovation a la cote: demandes de brevets en hausse constante
© silviaantunes - Fotolia.com

En 2010, les dépôts de brevets ont connu une croissance de 7,2% alors que la croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial n’a augmenté que de 5,1%. Le vent de l’innovation souffle, notamment dans les pays émergents. C’est en tout cas la Chine qui a été à l’origine de la plus grande partie de cette croissance des dépôts.

La Chine se retrouve ainsi pour la première fois dans les tout premiers rangs des classements internationaux, devant les Etats-Unis. En 2010, la Chine – selon « World Intellectual Property Indicators » – se situait encore loin derrière les Etats-Unis (490 000 demandes déposées) avec ses 391 000 demandes de brevets mais avant le Japon qui n’en a déposées que 345 000. Reste que les brevets chinois ne sont pas de la même qualité que les brevets américains, japonais ou européens. En d’autres termes, la Chine mène le classement en ce qui concerne la quantité mais n’a rien à envier à la concurrence étrangère en termes de revenus des brevets. 

Dans les pays suivants, les autorités en charge des brevets ont reçu plus de 10 000 demandes de brevets en 2010:

  • USA: 490 000
  • Chine: 390 000
  • Japon: 345 000
  • Corée du Sud: 170 000
  • Office européen des brevets: 151 000
  • Allemagne: 59 000
  • Russie: 43 000
  • Canada: 35 000
  • Inde: 34 000
  • Australie: 25 000
  • Brésil: 23 000
  • Grande-Bretagne: 23 000
  • France: 17 000
  • Mexique: 15 000.

Le classement des pays à l’origine des demandes de brevets est encore plus parlant en ce qui concerne la force d’innovation des pays. Cette liste est toujours menée par le Japon. La Suisse est très bien placée, au 8e rang et si l’on considère le nombre de dépôts de brevets par habitant, elle est championne absolue.

Les entreprises des pays suivants ont déposé plus de 10 000 demandes de brevet en 2010:

  • Japon: 463 000
  • USA: 420 000
  • Chine: 308 000
  • Corée du Sud: 178 000
  • Allemagne: 169 000
  • France: 64 000
  • Grande-Bretagne: 50 000
  • Suisse: 37 000
  • Pays-Bas: 35 000
  • Russie: 33 000
  • Italie: 27 000
  • Canada: 24 000
  • Suède: 21 000
  • Finlande: 12 000
  • Inde: 12 000
  • Australie: 11 000
  • Belgique: 11 000
  • Autriche: 11 000
  • Danemark: 11 000
  • Israël: 11 000
  • Espagne: 11 000.

On peut déduire de ces deux classements encore une autre tendance: les brevets proviennent principalement de pays où le potentiel marché est particulièrement prometteur. La Chine comme les Etats-Unis ont enregistré un plus grand nombre de brevets (environ 70 000) que n’en n’ont déposé leurs propres entreprises dans le reste du monde. On constate la tendance inverse dans des pays exportateurs comme l’Allemagne et la Suisse où les demandes de brevets sont moins abondantes que le nombre de brevets déposés par les entreprises de ces deux pays ailleurs dans le monde.

Photos libres de droits

Autor

Content Manager
+41 44 365 53 22