Marchés export à fort potentiel

Marchés export à fort potentiel
© Pavol Kmeto - Fotolia.com

Parmi les marchés émergents, la Chine décroche la palme du dernier classement de Bloomberg Markets: c’est le pays le plus prometteur par excellence. Le Vietnam arrive premier des «marchés frontières», ces marchés qui sont prêts à recoller au peloton de tête.

Les marchés émergents n’évoluent toutefois pas tous au même rythme. Il y a parmi eux des différences notables, souvent déterminantes pour l’attrait économique d’une région ou la configuration de leur avenir.

La Chine jouit d’un potentiel incontesté et d’un avantage certain sur les autres marchés émergents, qui auraient plutôt tendance à jouer au yo-yo dans les classements. La Thaïlande, le Pérou, le Chili et la Malaisie sont aujourd’hui les pays qui récoltent les faveurs des investisseurs. Et ce pour différentes raisons: alors que la Malaise et la Thaïlande ont été capables d’améliorer sensiblement ces dernières années les conditions cadres offertes aux entreprises et aux investisseurs pour figurer aujourd’hui dans le top 20, le Pérou et la Chine qui disposent d’importantes ressources financières de par la richesse de leurs sols ont pu optimiser leurs infrastructures et engager leur pays sur la voie d’un développement économique durable.

Derrière les marchés émergents, on trouve quelques pays frontières qui, bien qu'ils partagent les perspectives de croissance attrayantes à long terme de ces derniers, sont encore à un stade de développement précoce. Selon Bloomberg, ces marchés sont le Vietnam, les Emirats arabes unis, la Bulgarie, la Roumanie, le Koweït, le Kazakhstan, le Qatar, la Serbie, Bahreïn et la Tunisie.

Photos libres de droits