Un nouveau guide pour contrôler efficacement les risques à l'exportation

La crise financière et économique mondiale a montré à de nombreuses PME suisses que les risques. Si les projets internationaux offrent nombre d'opportunités, ils ne sont pas dénués de risques. Nos instruments permettent de gérer et de couvrir efficacement ces derniers. à l'exportation ont augmenté. Il est ainsi apparu que:

  • les pertes de change réduisent les marges en cas de ventes à des clients étrangers
  • les ralentissements conjoncturels font baisser les chiffres d'affaires sur les marchés étrangers
  • les troubles et les grèves gênent la distribution des produits
  • les concurrents étrangers copient les technologies
  • les inondations et les tempêtes retardent les transports

Il s’agit ici seulement de quelques-uns des risques à l'exportation auxquels les entreprises suisses se voient confrontées. L'étude s'est penchée sur la question de savoir comment gérer ces risques, comment les contrôler et ne pas mettre l’entreprise en danger. Avec le guide, les PME disposent d'une aide à l'orientation pour garder les risques sous contrôle et ne pas mettre leur entreprise en péril. Dans le guide, le processus dea gestion des risquesIl est particulièrement difficile pour les petites entreprises d'apprécier et de maîtriser les risques inhérents aux opérations d'exportation. Sur le marché convoité, il n'y a pas seulement des risques d'échec en raison de la concurrence, il existe aussi des risques liés aux produits. Ces risques prennent corps dès que les produits mis sur le marché ne respectent pas les caractéristiques et les prescriptions de sécurité auxquelles ils sont soumis sur le marché cible.

Il faut être attentif au fait que des produits défectueux peuvent induire des prétentions en responsabilité d'ampleur considérable, en particulier lorsque les produits causent un dommage. Dans ce genre de cas, il faut parfois entreprendre un rappel de produit, une action qui peut se révéler très coûteuse. Il faut savoir par ex. qu'un guide utilisateur défectueux peut avoir les mêmes conséquences qu'un produit défectueux, selon la législation européenne (et suisse).

Il vaut donc la peine d'appréhender les questions de risques parfois dès le développement d'un produit. L'Osec, conjointement avec la compagnie d’assurance Zurich, présente tous les aspects importants de la gestion des risques sur une plate-forme d'information commune. à l'exportation est présenté en cinq étapes:

1) déterminer les activités d’exportation qui sont critiques pour le succès
2) analyser les activités relativement aux bénéfices et pertes prévisibles
3) positionner les activités d’exportation dans une matrice des risques
4) prendre des mesures afin de faire face aux risques critiques
5) observer les risques et procéder aux adaptations requises

Le nouvel outil en ligne «xRisk» permet le contrôle du risque individuel
Le guide offre des instructions détaillées sur la gestion des risques à l'exportation et met à disposition un instrument, l’outil xRisk, avec lequel les PME peuvent contrôler efficacement leur exposition aux risques dans la compétition internationale. L'outil permet d’établir la liste des risques possibles et d'ajouter des catégories propres à l’utilisateur. L'entreprise peut ainsi calculer les pertes possibles et leur vraisemblance par rapport au capital propre. Les risques peuvent être observés sur diverses périodes et les activités d'exportation peuvent également être contrôlées rétroactivement.

Demo Tool
Online Tool

La crise financière et économique mondiale a montré à de nombreuses PME suisses que les risques. Si les projets internationaux offrent nombre d'opportunités, ils ne sont pas dénués de risques. Nos instruments permettent de gérer et de couvrir efficacement ces derniers. à l'exportation ont augmenté. Il est ainsi apparu que:

  • les pertes de change réduisent les marges en cas de ventes à des clients étrangers
  • les ralentissements conjoncturels font baisser les chiffres d'affaires sur les marchés étrangers
  • les troubles et les grèves gênent la distribution des produits
  • les concurrents étrangers copient les technologies
  • les inondations et les tempêtes retardent les transports

Il s’agit ici seulement de quelques-uns des risques à l'exportation auxquels les entreprises suisses se voient confrontées. L'étude s'est penchée sur la question de savoir comment gérer ces risques, comment les contrôler et ne pas mettre l’entreprise en danger. Avec le guide, les PME disposent d'une aide à l'orientation pour garder les risques sous contrôle et ne pas mettre leur entreprise en péril. Dans le guide, le processus dea gestion des risquesIl est particulièrement difficile pour les petites entreprises d'apprécier et de maîtriser les risques inhérents aux opérations d'exportation. Sur le marché convoité, il n'y a pas seulement des risques d'échec en raison de la concurrence, il existe aussi des risques liés aux produits. Ces risques prennent corps dès que les produits mis sur le marché ne respectent pas les caractéristiques et les prescriptions de sécurité auxquelles ils sont soumis sur le marché cible.

Il faut être attentif au fait que des produits défectueux peuvent induire des prétentions en responsabilité d'ampleur considérable, en particulier lorsque les produits causent un dommage. Dans ce genre de cas, il faut parfois entreprendre un rappel de produit, une action qui peut se révéler très coûteuse. Il faut savoir par ex. qu'un guide utilisateur défectueux peut avoir les mêmes conséquences qu'un produit défectueux, selon la législation européenne (et suisse).

Il vaut donc la peine d'appréhender les questions de risques parfois dès le développement d'un produit. L'Osec, conjointement avec la compagnie d’assurance Zurich, présente tous les aspects importants de la gestion des risques sur une plate-forme d'information commune. à l'exportation est présenté en cinq étapes:

1) déterminer les activités d’exportation qui sont critiques pour le succès
2) analyser les activités relativement aux bénéfices et pertes prévisibles
3) positionner les activités d’exportation dans une matrice des risques
4) prendre des mesures afin de faire face aux risques critiques
5) observer les risques et procéder aux adaptations requises

Le nouvel outil en ligne «xRisk» permet le contrôle du risque individuel
Le guide offre des instructions détaillées sur la gestion des risques à l'exportation et met à disposition un instrument, l’outil xRisk, avec lequel les PME peuvent contrôler efficacement leur exposition aux risques dans la compétition internationale. L'outil permet d’établir la liste des risques possibles et d'ajouter des catégories propres à l’utilisateur. L'entreprise peut ainsi calculer les pertes possibles et leur vraisemblance par rapport au capital propre. Les risques peuvent être observés sur diverses périodes et les activités d'exportation peuvent également être contrôlées rétroactivement.

Demo Tool
Online Tool

Votre contact personnel

Monika Remund
Senior Export Consultant
+41 44 365 57 19

RAPPORT ANNUEL 2015

Le prochain mandat de S-GE se déroulera sous le signe de l’Industrie 4.0.

Slider Content 

Trade4Free

L'exonération des droits de douane en 6 étapes grâce aux accords de libre-échange.

VOUS VOULEZ EXPORTER?

Notre service ExportHelp répond à toute question export, quelle qu'elle soit.

Market Navigator

Vous recherchez le bon pays export? Notre outil en ligne peut vous aider à faire un premier choix.

VADEMECUM

Chiffres des exportations et importations suisses et données sur le commerce mondial de biens.