Actualités

En ces temps de crise, la Suisse résiste et innove

La Suisse est extrêmement bien préparée à la gestion des chocs extérieurs; elle se classe d’ailleurs troisième au niveau mondial à cet égard. En outre, la carte des innovations pour la lutte contre le coronavirus montre à quel point la Suisse se montre innovante pendant cette période de crise.

Résilience et innovation sont les atouts de la Suisse à l’heure du coronavirus. Crédit image: Christina et Hagen Graf via Flickr
Résilience et innovation sont les atouts de la Suisse à l’heure du coronavirus. Crédit image: Christina et Hagen Graf via Flickr

D’après l’agence de notation allemande Scope, en 2020, la Suisse fait partie des trois pays les plus résistants au monde, le «trio robuste». C’est ce que montre le dernier classement en matière de vulnérabilité aux perturbations extérieures et de résilience, issu de la comparaison de 63 économies nationales. Il apparaît que les pays les moins sensibles aux chocs extérieurs sont, dans l’ordre, Taïwan, la Chine et la Suisse. Dans le communiqué de presse qui accompagne sa publication, les analystes font état d’un contexte économique globalement difficile: la crise du coronavirus n’a fait qu’accroître l’instabilité des marchés, tandis que l’effondrement des prix du pétrole a mis en évidence la vulnérabilité de certains pays vis-à-vis d’une crise de la balance des paiements.

Un accès aux liquidités avantageux

D’après Scope, la résistance de l’économie suisse face aux bouleversements internationaux s’appuie sur la réserve monétaire en francs suisses et des marchés de capitaux très liquides. Alors que les marchés financiers internationaux sont devenus instables, la Suisse peut accéder facilement aux liquidités. Scope évalue les économies en fonction de leur vulnérabilité face à une crise de la balance des paiements et de leur niveau de résilience en cas de survenue d’une crise de ce type

Les innovations suisses dans la lutte contre le coronavirus

La comparaison internationale met également en lumière l’esprit d’innovation remarquable de la Suisse pendant la crise du coronavirus. L’écosystème d’innovation du pays se classe cinquième au niveau international en termes d’innovations visant à lutter contre le virus, comme le montre la carte des innovations pour la lutte contre le coronavirus. Cette vue d’ensemble des innovations liées au coronavirus a été élaborée par StartupBlink, un réseau de startups, en coopération avec d’autres partenaires.

Zurich dans le Top 10

Au niveau des efforts menés dans la lutte mondiale contre le coronavirus, les États-Unis et le Canada arrivent en tête du classement. Les trois autres pays constituant le Top 5 sont des pays relativement petits: l’Estonie, la Suisse et Israël. Outre ces classements de pays, une comparaison entre les villes a également été réalisée: Zurich arrive huitième. En Europe, seules les villes de Londres (sixième) et Milan (cinquième) devancent Zurich. L’écosystème de Zurich a surtout été mis en avant pour ses innovations dans le domaine de la «deep tech» et sa participation proactive aux initiatives mondiales de lutte contre la pandémie de coronavirus.

Guides de l’investisseur

Notre Guide de l’investisseur vous fournit de précieuses informations sur les technologies, les coûts de production, les taxes, les financements, le système juridique et les infrastructures de Suisse. Consultez l’intégralité du Guide en ligne ou téléchargez les chapitres qui vous intéressent le plus.

Télécharger

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel