Actualités

Exporter en Allemagne: réussir son entrée sur le marché

L’Allemagne est le premier partenaire commercial des entreprises suisses. En 2016, les Suisses ont exporté des marchandises en Allemagne pour une valeur de près de 40 milliards de francs, un record absolu. Reste que pour entrer sur le marché allemand, la proximité linguistique et géographique ne suffit pas. Il y a d’autres paramètres à prendre en compte.

Allemagne: le premier marché-cible des exportateurs suisses
Allemagne: le premier marché-cible des exportateurs suisses

Mon produit apporte-t-il une plus-value?

Avant de se lancer, il faut bien analyser le pays. Car comme le marché suisse, le marché allemand est saturé dans la plupart des branches. La concurrence est forte. Un nouveau produit ou un nouveau service ne pourra percer sur le marché que s’il peut en déloger un autre. Les produits et services suisses sont en règle générale 20 à 30% plus chers que les produits concurrents allemands. Il est donc d’autant plus important que le produit apporte une plus-value bien réelle. Selon la branche, la précision et la qualité suisses ne suffisent plus, car le critère de la durabilité n’est plus requis. Il faut donc évaluer précisément les besoins du marché avant de démarrer un projet en Allemagne.

Connaître l’environnement réglementaire

Pour exporter un produit en Allemagne, il faut d’abord vérifier la règlementation douanière à appliquer, notamment les droits de douane. Des produits ordinaires comme des abat-jour ou des interrupteurs peuvent entrer dans des catégories à risque. On trouvera les positions tarifaires dans tares.ch; on peut aussi s’adresser à l’Administration fédérale des douanes. Sur tares.ch, on pourra vérifier si un produit entre dans une catégorie particulière. Dans ce cas, le produit est peut-être répertorié au SECO.

Certains produits, comme les compléments ou les produits alimentaires sont réglementés strictement. Actuellement en Allemagne, on discute beaucoup de l’éventuelle introduction d’un impôt sur le sucre. Le prix des produits à forte teneur en sucre pourraient ainsi prendre l’ascenseur. Il est donc est essentiel d’être au bien au clair en matière réglementaire pour éviter toute mauvaise surprise.

Certification et enregistrement de marques

Certains produits requièrent une certification pour être admis sur le marché allemand, en particulier, les appareils électriques, les équipements de protection individuelle, les appareils de mesure et les dispositifs médicaux. La Suisse et l’UE ont conclu un accord réglant la reconnaissance réciproque des évaluations de la conformité. Résultat: vous pouvez commercialiser un produit en Suisse et en Europe sur la base d’une seule évaluation réalisée en Suisse ou dans l’UE.

Pour vendre vos produits en Allemagne, il vaut aussi la peine de faire enregistrer votre marque. L’enregistrement protège votre marque contre les copies, ce qui accroît la crédibilité de votre entreprise.

Toutes ces opérations ont un coût: il vous en coûtera plusieurs milliers de francs pour exporter en Allemagne.

S-GE vous propose un accompagnement sur mesure en Allemagne

Switzerland Global Enterprise peut vous proposer des études de marchés personnalisées pour vous faciliter l’entrée sur le marché allemand. En savoir plus sur nos services d’analyse de marché.

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel