Actualités

La Suisse continue d’être l’économie la plus compétitive du monde

Le Forum économique mondial (FEM) a publié cette semaine l’édition 2017-2018 de son rapport sur la compétitivité mondiale. Pour la neuvième année consécutive, la Suisse se positionne comme la nation la compétitive du monde, suivie des États-Unis et de Singapour. Les points forts du pays sont sa force innovatrice, son système éducatif solide et son marché du travail flexible.

Deux jeunes chercheurs à Innovation Park Basel
La Suisse obtient des notes excellentes pour sa capacité d’absorber de nouvelles technologies (image: Switzerland Innovation Park Basel).

La dernière édition du rapport sur la compétitivité mondiale, publiée chaque année par le FEM, classe 137 pays selon leur capacité de croissance durable. Les catégories comprennent l’innovation, l’infrastructure ainsi que l’environnement macroéconomique.

Forte capacité d’absorber de nouvelles technologies

Avec des scores élevés dans presque toutes les catégories, la Suisse continue d’être un des leaders incontestés du classement. Les bons résultats sont répartis également dans toutes les catégories de compétitivité. L’économie du pays est solide, son marché du travail vigoureux et flexible, et l’environnement des entreprises hautement sophistiqué et innovateur.

La Suisse obtient aussi d’excellentes notes pour sa capacité d’absorber de nouvelles technologies et se classe en deuxième position dans la catégorie de maturité technologique de ses citoyens et entreprises (voir aussi la Suisse figure en tête du Change Readiness Index).

En outre, les citoyens suisses bénéficient d’un système de santé public solide et d’une excellente éducation. Le pays a fait des progrès dans les catégories santé et enseignement primaire, montant de la huitième à la deuxième place.

Les talents de plus en plus importants

Selon Klaus Schwab, fondateur et président du FEM, la compétitivité sera de plus en plus définie par la capacité innovatrice d’un pays. «Les talents deviendront de plus en plus importants par rapport au capital et donc par conséquent le monde laisse derrière lui l’âge de capitalisme pour se tourner vers l’âge du talentisme. Les pays se préparant à la quatrième révolution industrielle et qui renforcent en même temps leurs systèmes politiques, économiques et sociaux seront les gagnants dans la course de compétitivité de l’avenir», conclut-il.

La Suisse semble bien préparée, elle se positionne également en tête des pays en ce qui concerne la compétition pour les talents sur le marché mondial. Ce sont les conclusions du Global Talent Competitive Index (GTCI) publié par INSEAD audébut de cette année (voir aussi la Suisse se situe au premier rang en matière de compétitivité mondiale des talents).

 

Envisagez-vous d’investir en Suisse? Pour plus d’informations, téléchargez notre Guide de l’investisseur.

Global Competitiveness Report 2017-2018: The Top 10 Most Competitive Global Economies

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel