Actualités

Octobre 2017 : tassement à un haut niveau

En octobre 2017, le commerce extérieur suisse a continué sa marche en avant. Corrigées des jours ouvrables, les exportations ont crû de 5% contre 7% pour les importations. La croissance s’est toutefois légèrement affaiblie par rapport aux mois précédents. La balance commerciale boucle avec un excédent de 2,4 milliards de francs.

Exportations : solide croissance des produits MEM et horlogers
Exportations : solide croissance des produits MEM et horlogers

Evolution globale

En octobre 2017, les exportations corrigées des jours ouvrables ont progressé de 5,0% sur un an (réel : +2,3%). Par rapport à septembre 2017 et après désaisonnalisation, elles se sont en revanche contractées de 2,0%. Elles ont ainsi quelque peu levé le pied depuis le niveau record de mai. Les importations se sont accentuées de 7,0% sur une année. Accusant toutefois une forte hausse des prix, elles se sont réduites de 2,5% en termes réels. Sur une base désaisonnalisée (comparaison avec le mois précédent), elles plafonnent à un haut niveau pour le troisième mois d’affilée.

Exportations : dynamisme à grande échelle

La croissance des exportations a été largement soutenue en octobre 2017, seuls les produits chimiques et pharmaceutiques accusant un recul. A relever également le dynamisme affiché par tous les autres secteurs, avec une hausse de 15 à 19% pour quatre d’entre eux respectivement de 5 à 9% pour les six autres.

Au sein du quatuor de tête, les métaux (+189 millions de francs), entre autres, ont poursuivi sur leur lancée. Les ventes de la bijouterie et joaillerie ont gonflé de 123 millions de francs. L’horlogerie (+9%) ainsi que le secteur machines et électronique (+5%) ont égalementbrillé. Dans ce dernier, quasi tous les segments ont gagné du terrain, dont les machines-outils (+16%). Le repli du secteur chimie-pharma (-1%) s’explique par la chute dans les médicaments (-11% ; -413 millions) ; les produits immunologiques ont, pour leur part, surfé sur la vague du succès (+221 millions).

Les exportations suisses ont gagné du terrain sur les principaux marchés. L’Amérique latine a arboré un essor d’un quart (Brésil : +71%). Elle est suivie par l’Amérique du Nord (+11%), où les USA ont brillé (+334 millions de francs ; pharma et bijouterie). Côté asiatique (+4%), les envois vers le Japon (+158 millions) et Singapour se sont renforcés d’un quart alors que ceux vers la Chine fléchissaient de 5%. L’Europe a, pour sa part, gagné 3% (UE : +2%). Le chiffre d’affaires a bondi de 30% avec l’Autriche (bijouterie et instruments de précision) et de 14% avec l’Italie alors qu’il perdait 4% avec l’Allemagne (-152 millions).

Importations : les retours de la bijouterie et joaillerie brouillent les cartes

Les importations des différents groupes de marchandises ont présenté une évolution disparate, comprise entre -11% et +65%. La moitié de l’essor a reposé sur les articles de la bijouterie et joaillerie (+564 millions ; retours de marchandises avant tout).

Une progression d’un cinquième a caractérisé les importations de produits énergétiques (réel : +17%) et de métaux (réel : +9%). Dans les produits chimiques et pharmaceutiques (-4%), la baisse de moitié des principes actifs a plombé le résultat (-478 millions de francs sur un an). Les arrivages de médicaments ont, au contraire, gonflé de 18% (+272 millions).

Les importations d’Amérique du Nord se sont contractées de 4% (USA : -5%) alors que celles des deux autres principaux partenaires s’accéléraient. L’Asie a décollé de 17%, dopée par les retours de bijouterie et joaillerie en provenance des Emirats arabes unis (+408 millions de francs). Les arrivages de Chine se sont consolidés de 7% alors que ceux du Japon flanchaient de moitié (-214 millions ; bijouterie et montres). Les livraisons d’Europe se sont accentuées de 4%. Ici, l’envol de la Belgique et de la France a contrasté avec le plongeon de l’Autriche et de l’Irlande (-566 millions).

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel