Actualités

La Pologne en passe de devenir un producteur et sous-traitant important de l’industrie automobile

La branche automobile est aujourd’hui encore la branche d’activité la plus importante en Pologne. Après quelques années plus délicates dues à la dernière crise financière et à la baisse de la demande sur les marchés d’exportation, l’industrie automobile polonaise renoue avec la croissance. C’est une excellente nouvelle pour les fournisseurs de technologies suisses.

La Pologne en passe de devenir un producteur et sous-traitant important de l’industrie automobile
La production de véhicules particuliers a augmenté de 3 % en Pologne en 2016 pour atteindre 554 000.

D’après le dernier rapport de KPMG et selon l’Association de l’industrie automobile polonaise, la valeur totale des produits vendus dans l’industrie automobile en 2016 était de 39 milliards de francs, ce qui correspond à une croissance de 10 % par rapport à l’année précédente. Les exportations de l’industrie automobile ont augmenté de 13 % pour atteindre 35 milliards de francs, avec en tête des catégories d’exportation les pièces détachées et accessoires (22,6 milliards de francs), suivis par les véhicules particuliers (7,8 milliards de francs) et les poids lourds (3,8 milliards de francs).

Plus de 680 000 véhicules produits en 2016

En 2016, un total de 554 600 voitures particulières (+19 900 par an), 122 000 poids lourds (+ 1100 par an) et 5200 cars ont été produits en Pologne,
principalement par Fiat (FCA - 273 800 véhicules), suivi de General Motors (201 200) et Volkswagen (186 600).

Le rapport cite les 41 principaux sous-traitants de l’industrie automobile possédant des succursales en Pologne. Il s’agit de Faurecia, Valeo, TRW, Delphi et Hutchinson.

De nouveaux investissements étrangers prévus

Les investisseurs étrangers de l’industrie automobile renforcent en permanence leur présence en Pologne. En 2016, Volkswagen a ouvert une nouvelle usine pour la production de son Crafter à Wrzesnia (Ouest de la Pologne). Si l’usine tourne à plein régime, 90 000 voitures doivent sortir des tapis dès l’année prochaine. Parmi les plus gros investissements planifiés pour les prochaines années figurent de nouvelles usines Daimler AG, LG Chem, Mabuchi et Toyota, ainsi que l’agrandissement de FCA Powertrain. La valeur totale de ces cinq investissements dépasse 1,6 milliard de CHF.

Une demande de technologies en hausse, avec à la clé des opportunités pour les PME suisses

Les sites de production installés en Pologne investissent dans les machines et les équipements. Les dépenses d’investissement des constructeurs de voitures, producteurs de pièces détachées, composants, remorques et semi-remorques ont atteint tout juste 2 milliards de CHF en 2016, ce qui correspond à une croissance annuelle de 4 %. Les dépenses d’investissement des constructeurs automobiles ont contribué à 15,4 % des dépenses de l’industrie dans son ensemble.

Pour Benjamin Schwägli, responsable du Swiss Business Hub Poland : « De nombreuses entreprises suisses connaissent déjà le succès en Pologne et profitent du besoin croissant de l’industrie automobile.

« Les investissements dans de nouveaux sites de production des grands constructeurs automobiles offrent des opportunités d’affaires fantastiques notamment aux fabricants de machines, systèmes de stockage et outillages. »

Les sous-traitants suisses peuvent eux aussi profiter de la reprise de l’industrie automobile en Pologne. Une présence sur place est toutefois un critère important pour de nombreux clients lorsqu’ils sélectionnent leur fournisseur (Local Sourcing). Voir également sur ce point l’exemple de la société Elektron. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez des conseils pour votre entreprise ; nous serons heureux de vous soutenir dans vos projets commerciaux en Pologne.

Vous pouvez obtenir des informations sur les opportunités d’affaires dans l’industrie automobile polonaise à l’occasion des prochains entretiens pays ou contactez Benedikt Schwartz, notre consultant pour la Pologne, pour convenir d’un entretien sans engagement.

L’intégralité du rapport est disponible en version polonaise et en partie en version anglaise ici.

 

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel