Actualités

La Suisse est devenue un pôle mondial de la fintech

L’Institut pour services financiers de Zoug, IFZ, de la Haute École de Lucerne a réalisé une troisième étude approfondie sur le marché suisse de la technologie financière. L’enquête révèle que, grâce à ses conditions idéales pour le secteur de la fintech, la Suisse est devenue un des principaux pôles mondiaux de ce secteur, en particulier dans les domaines des chaînes de blocs et des cryptomonnaies.

Personne utilisant des services bancaires mobiles
Les banques suisses ne voient plus les entreprises de la fintech comme des concurrents, mais comme des collaborateurs potentiels.

L’étude FinTech Study 2018, publiée cette semaine, offre un aperçu complet du secteur de la fintech en Suisse. Elle révèle que cette industrie bénéficie d’excellentes conditions dans le pays: Zurich et Genève figurent en deuxième et troisième places d’un classement international de 30 villes et sont uniquement devancées par Singapour. Toutefois, « la Suisse n’a pas encore exploité tout son potentiel », affirme le directeur des études Thomas Ankenbrand. Selon lui, des progrès peuvent encore être réalisés dans le domaine de la technologie. Le classement utilise 72 indicateurs, qui évaluent les conditions offertes par l’environnement politique et juridique, économique, social, et technologique.

La «Crypto Valley» de Zoug n’est pas un hasard
Les excellentes conditions, associées au rassemblement d’entrepreneurs innovants, aux autorités proactives et aux instituts de recherches de premier plan, ont permis l’essor de la «Crypto Valley». Ce pôle a permis à la Suisse de profiter du boom mondial de l’ICO: grâce à cette nouvelle méthode de financement, les entreprises suisses de la fintech ont levé 271 millions de francs suisses en 2017. Cependant, le capital-risque investi, moyen de financement traditionnel, a également connu une croissance et a atteint 130 millions de francs suisses en 2017.

Télécharger la fiche d’information La fintech en Suisse

Entreprises de la fintech: croissance et maturité
«Le secteur de la fintech a connu une croissance régulière ces deux dernières années», explique Thomas Ankenbrand. Fin 2017, 220 entreprises étaient présentes en Suisse, ce qui correspond à une croissance de 16 % par rapport à l’année précédente. La taille moyenne des entreprises, calculée sur la base du nombre d’employés à temps plein et de la capitalisation, a augmenté par rapport à 2016. «L’industrie n’a pas seulement mûri, elle apparaît aussi plus mature: l’attente s’est concrétisée», souligne Thomas Ankenbrand. Les banques suisses ne voient plus les entreprises de la fintech  comme des concurrents, mais comme des collaborateurs potentiels.

L’industrie n’a pas seulement mûri, elle apparaît aussi plus mature: l’attente s’est concrétisée.

La prospection de clients: le défi majeur
Malgré les taux de croissance prometteurs, les entreprises suisses de la fintech sont encore confrontées à certains défis, comme le montre un sondage réalisé par l’équipe de projet. Le plus grand défi à surmonter pour que l’industrie continue de se développer semble être la difficulté de trouver de nouveaux clients. À l’inverse, l’accès aux financements externes ne paraît pas être un problème, comme le montre, entre autres, la forte croissance du capital-risque investi.

La croissance devrait se poursuivre
«2017 a été une nouvelle année fructueuse pour le marché de la fintech en Suisse», affirme Thomas Ankenbrand. «Cette tendance devrait se poursuivre en 2018». On devrait donc observer une croissance de la valeur des entreprises, une augmentation du nombre d’emplois dans le secteur et une consolidation de certains produits de la fintech. En outre, tout le secteur financier semble bénéficier de cette croissance et des innovations technologiques associées.

 (communiqué de presse)

La Suisse offre le meilleur environnement financier et réglementaire au monde et donc la meilleure sécurité possible pour nos clients opérant en bitcoins.

Wences Casares
CEO, XAPO

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel