Actualités

Amérique latine: conseils pour réussir son entrée sur le marché

Pour bon nombre de PME suisses, l'Amérique latine reste une terra incognita. Pourtant, divers pays de cette région offrent de bonnes opportunités commerciales aux PME suisses. Deux pays – le Brésil et l'Argentine – figurent parmi les 15 plus grandes puissances économiques. Mais quel marché d’exportation choisir? Que faut-il prendre en compte? Point de situation à l’usage des entreprises suisses.

Le Brésil est le premier partenaire commercial de la Suisse en Amérique du Sud
Le Brésil est le premier partenaire commercial de la Suisse en Amérique du Sud

Trouver le bon marché-cible en Amérique latine

L'Amérique du Sud est immense. Sauf exception, chaque pays latino-américain est beaucoup plus vaste que la Suisse. Il est donc d'autant plus important pour les entreprises suisses de se concentrer sur un seul pays pour démarrer un projet d'exportation. Voici cinq critères qui aideront les PME à faire un choix:

  1. Accords de libre-échange: La Suisse a conclu des accords de libre-échange avec plusieurs pays latino-américains: Mexique, Chile, Colombie, Pérou et Etats d’Amérique centrale (Costa Rica, Panama). Ces accords donnent des avantages concurrentiels aux exportateurs suisses. Des accords sont également en négociation avec l’Equateur et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay).
  2. Taille du marché: En Amérique latine, la classe moyenne est en pleine essor et la demande produits de marques étrangers s’accroît. Le plus grand marché est le Brésil, avec plus de 200 millions d'habitants, devant le Mexique (121 millions), la Colombie (48 millions) et l'Argentine (43 millions).).
  3. Facilité de faire des affaires: Les statistiques de la Banque mondiale montrent que le Mexique, la Colombie, le Pérou et le Chili offrent des conditions aux entreprises beaucoup plus favorables que le Brésil, l'Argentine ou le Venezuela. Dans ces pays, les entreprises doivent batailler avec des droits à l’importation, des systèmes fiscaux complexes et une logistique domestique peu efficace.
  4. Proximité de grands marchés voisins: Le Mexique fait partie de l'Accord de libre-échange nord-américain (NAFTA) et est donc intégré aux chaînes de valeur des États-Unis (par exemple dans l'industrie automobile). Ces liens étroits avec l’économie des États-Unis ont un impact sur le comportement des consommateurs, les normes techniques, etc.
  5. Stabilité et sécurité politiques et économiques: En 2018, des élections présidentielles auront lieu dans les trois plus grands pays d'Amérique latine: le Brésil, la Colombie et le Mexique. L'élection d'un nouveau président peut influencer considérablement l'économie de ces pays.

Cette liste de critères ne suffit pas à se forger un avis définitif quant au choix du marché-cible. D’autres facteurs comme le niveau des prix, la situation de la concurrence, la règlementation ou les chiffres de la croissance sont aussi à prendre en compte.

Opportunités commerciales au Brésil, au Mexique et en Argentine   

Les deux tiers des exportations suisses sont destinés au Brésil, au Mexique et à l'Argentine actuellement. Mais dans quels domaines les opportunités commerciales sont-elles les plus porteuses pour les entreprises suisses? Etat des lieux:

Brésil

L’agriculture est un pilier de l’économie brésilienne: elle génère 30% du produit intérieur brut. Ce secteur est actuellement en pleine mutation, la demande d’outils et de solutions numériques se développe. La nécessité d’accroître la productivité du secteur laitier ouvre également des perspectives commerciales intéressantes aux entreprises suisses au Brésil.

L’industrie MEM est également un secteur important au Brésil, de même que les sciences du vivant. Le secteur dentaire est bien développé et ses perspectives de croissance ces prochaines années sont réjouissantes, en particulier dans les instruments de médecine dentaire. Quant au marché medtech brésilien, le plus important d’Amérique du Sud, il pointe à la quinzième place mondiale, mais les perspectives de croissance y sont un peu plus modérées. 

Enfin, le Brésil offre de bonnes opportunités commerciales dans le domaine des cleantech. Le secteur de l’eau, en particulier, a augmenté de 20% en 2016 pour atteindre une valeur de 28 milliards de dollars. Ce secteur est crédité d’une nouvelle hausse de 57% d’ici 2021. C’est dans l’agriculture que le secteur de l’eau est le plus florissant.

Mexique

Le secteur de l’automobile est actuellement en plein essor au Mexique. Le pays est l'un des dix plus grands producteurs mondiaux, offrant de nombreuses opportunités aux fournisseurs suisses. Les secteurs de l'aérospatiale et des infrastructures sont aussi très porteurs et ouvrent des perspectives intéressantes aux PME.

L’industrie mexicaine a aussi une longue expérience de la production pharmaceutique. Les produits, fabriqués selon les normes les plus strictes, sont largement exportés. La croissance est attendue dans l’industrie pharma mexicaine dans les mois à venir.

L’économie mexicaine repose aujourd’hui sur des bases solides. Le pays a gagné en attractivité aux yeux des exportateurs suisses qui ne considèrent plus le Mexique comme une passerelle entre les Etats-Unis et l’Amérique du Sud, mais comme un partenaire économique à part entière.  

Argentine

L'Argentine est très riche en ressources naturelles. Par exemple, l’exploitation gazière et pétrolière et la production d’énergie plaident en faveur de l’implantation d’activités productive ou commerciale en Argentine. L’Argentine a de multiples facettes pour séduire les entreprises suisses. En 2016, la Suisse y a exporté des marchandises d'une valeur de 664 millions de francs, principalement des produits pharmaceutiques et chimiques, des machines et des montres.

Les conditions réglementant les exportations en Argentine sont devenues plus attrayantes ces derniers mois pour les entreprises suisses, parce que le gouvernement du président Mauricio Macri a aboli le régime des licences d’importation et supprimé une grande partie des restrictions d’importation au lendemain de la prise de fonction du nouvel élu en décembre.

Cette liste des secteurs porteurs en Amérique latine n'est pas exhaustive. Switzerland Global Enterprise se fera un plaisir de fournir une analyse de marché sur demande, vous permettant d'examiner de près le potentiel de votre entreprise en Amérique latine. Informations

Réussir son entrée en Amérique latine en cinq étapes

Autres pays, autres mœurs: voici cinq conseils pour pénétrer le marché sud-américain avec succès:

  1. Planifier toutes les étapes à l'avance. Mieux vous êtes informé et préparé, plus vous avez de chances de réussir.
  2. L'Amérique latine n'est pas un marché pour novices à l’export. Avant de vous lancer en Amérique latine, vous devriez déjà avoir une certaine expérience à l'international.
  3. Comprendre la culture. Bien souvent, les relations personnelles sont plus importantes en Amérique latine que l'expertise technique.
  4. Miser sur différents partenaires commerciaux. Évitez de travailler avec un seul partenaire dans le pays cible! Essayez de nouer plusieurs relations contacts, multipliez les sources d’informations!
  5. Partenaires commerciaux de confiance. En Amérique latine, il est essentiel d’établir des relations de confiance avec vos partenaires commerciaux, la corruption reste bien réelle. Switzerland Global Enterprise et le Swiss Business Hub Brazil aident les entreprises suisses à trouver des partenaires de confiance et à bâtir un réseau de contacts.

 

Opportunités d’affaire en Amérique latine: en savoir plus

Un «Latin American Day» aura lieu à Zurich le 17 avril prochain. Cet événement vise à présenter les perspectives qui s’ouvrent aux PME suisses sur le marché sud-américain. Ce sera aussi l’occasion pour elles d’échanger avec des entreprises ayant réussi à prendre pied en Amérique latine. Programme et inscription

Vous pourrez également évoquer les perspectives d'affaires en Amérique latine au cours d'un "Latin America Luncheon" organisé par notre conseiller Benedikt Schwartz à Lausanne le 27 avril 2018. Inscription

Pour aider les sociétés qui souhaitent évaluer leur potentiel en Amérique latine, Switzerland Global Enterprise propose des entretiens de conseil gratuits. En savoir plus.

Notre conseiller senior pour l’Amérique latine, Benedikt Schwartz, se fera un plaisir de répondre à vos questions.

 

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel