Actualités

La guerre commerciale et son impact: état des lieux

Les conflits commerciaux ne laissent pas indemne un pays comme la Suisse fortement axé sur l’exportation. Voici un tour d’horizon des mesures impactant l’économie suisse.

Container et grue dans un port en Chine

Il y a quelques mois, les Etats-Unis ont introduit des droits à l’importation sur les produits en acier et en aluminium en provenance du monde entier; les entreprises suisses sont directement impactées par ces mesures. L'UE a réagi à cette situation en adoptant diverses mesures qui peuvent également s'appliquer aux entreprises suisses.

Par ailleurs, les États-Unis imposent aussi spécifiquement certains produits chinois. En conséquence, les entreprises suisses qui achètent ou font fabriquer des produits de l’acier ou de l’aluminium en Chine pour les réexporter vers les États-Unis sont particulièrement touchées. Il en va de même pour les droits que la Chine prélève spécifiquement sur les biens américains. Les entreprises suisses pourraient être indirectement touchées.

On trouvera ci-dessous les points pertinents, régulièrement mis à jour.

Droits américains sur l’acier et l’aluminium: impact surles sociétés suisses

Des droits de douane à l’importation sont appliqués aux Etats-Unis depuis mars 2018. Ceux-ci peuvent affecter aussi les entreprises et autres opérateurs helvétiques. La question de savoir si les mesures s'appliquent ou non ne dépend pas du pays de l'exportateur mais du pays d'origine des produits. Il n’est donc pas possible de contourner les droits de douanes en exportant par exemple cia des Etats de l’UE. Les entreprises suisses touchées peuvent demander à être exemptées par l’intermédiaire de leur filiale aux Etats-Unis, de clients, partenaires commerciaux ou représentants américains. On trouvera des informations sur la procédure à suivre et des contacts utiles et autres conseils dans l’article suivant: Droits de douane sur l’acier et l’aluminium aux Etats-Unis.

L'Union européenne réagit aux droits de douane américains à l'importation

L'UE a réagi en augmentant les droits à l'importation d’un certain nombre de produits américains d'importance stratégique. Ces représailles touchent les entreprises suisses dans la mesure où celles-ci importent des produits des Etats-Unis en Suisse pour les réexpédier ensuite vers l'UE. Pour en savoir plus sur les produits concernés et l'application du règlement européen, cliquez ici:Mesures commerciales de l'UE à l’encontre des Etats-Unis: impact sur les PME suisses

Mesures de protection provisioires de l’UE: qu’en est-il de la Suisse?

Le 31 janvier 2019, l’UE a édicté des mesures de sauvegarde définitives prenant la forme de contingents tarifaires applicables aux importations de produits sidérurgiques de pays tiers. Les mesures touchent aussi les importations d’acier de l’UE en provenance de Suisse. Pour en savoir plus: Contingents pour l'acier suisse importé dans l'UE

Touché indirectement par des mesures commerciales?

Economiesuisse alimente régulièrement un fil d’actualité consacré à la guerre commerciale et propose une vue d’ensemble des principales mesures introduites aux Etats-Unis, dans l’UE, en Chine est en Suisse. Fil d'actualité economiesuisse

De très nombreuses sociétés suisses ne sont pas directement touchées par les mesures adoptées par les Etats-Unis et la Chine, car elles font rarement commerce de produits d'origine américaine ou chinoise. Néanmoins, nous vous recommandons de vérifier cela en détail avec nos experts. N’hésitez pas à contacter Benedikt Schwartz, consultant senior pour l’Amérique du Nord, ou Alain Graf, consultant senior pour la Chine, si vous souhaitez revoir votre stratégie commerciale ou si vous recherchez de nouveaux contacts.


Vous avez des questions techniques sur l’export en lien avec la guerre commerciale? Soumettez-les à notre service ExportHelp, qui vous répondra dans les meilleurs délais, par e-mail ou via la fonction de chat sur notre site web.

 

En savoir plus sur le sujet
Partager
How should we contact you?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel