Actualités

Iran: Importation interdite pour plus de 1300 produits

Pour se protéger contre les sanctions imposées par les États-Unis, l’Iran a décidé d’interdire l’importation de 1339 produits, afin d’en encourager la production dans le pays.

L’Iran veut renforcer son économie en restreignant les importations
L’Iran veut renforcer son économie en restreignant les importations

D’après les informations dont nous disposons, les catégories de produits suivantes sont touchées par ces restrictions:

  • Aliments (p.ex. biscottes, épices)
  • Habillement (p.ex. ceintures en cuir)
  • Articles d’hygiène (p.ex. savon)
  • Pierres précieuses (p.ex. rubis, saphirs, émeraudes)
  • Meubles (p.ex. rotin)

Vous pouvez télécharger la liste complète des 1339 produits concernés (située à la fin de cet article).

Des questions concernant cette interdiction d’importation?

En cas d’incertitude quant aux produits concernés et aux modalités de l’interdiction, n’hésitez pas à contacter notre équipe ExportHelp: 021 545 94 94 ou suisse-romande@s-ge.com
Une première réponse vous parviendra sous 24 heures. Les questions entraînant une réponse immédiate ou nécessitant un temps de recherche limité à une heure sont traitées gratuitement. Si elles nécessitent plus de temps ou dépassent nos compétences, nous vous mettrons volontiers en contact, dans la mesure du possible, avec un spécialiste.

Sanctions américaines contre l’Iran

Le président a déclaré le 8 mai 2018 le retrait des États-Unis du Plan d’action global commun (Accord sur le nucléaire iranien) et a annoncé le rétablissement des sanctions contre l’Iran.

Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) a affirmé que la situation juridique en Suisse concernant l’Iran n’est pas affectée par les décisions des États-Unis au sujet des sanctions.        «Les sanctions des États-Unis n’affectent pas directement la Suisse. Le rétablissement des anciennes sanctions états-uniennes peut toutefois avoir des conséquences économiques sur des entreprises suisses qui entretiennent des relations commerciales avec l’Iran. Les États-Unis ont souligné qu’ils appliqueront strictement les sanctions rétablies.» La Confédération recommande aux entreprises entretenant des relations d’affaires avec l’Iran de suivre attentivement l’évolution de la situation et de contacter les instances fédérales correspondantes en cas d’incertitude.   

Vous avez des questions concernant les exportations vers l’Iran? N’hésitez pas à contacter notre conseiller Bastien Bovy. Le contacter dès maintenant

Documents

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel