Actualités

Des produits de niche et des partenariats solides pour se développer sur les marchés matures

La concurrence est féroce sur les marchés matures comme l’Europe, les Etats-Unis, le Canada ou le Japon. Comment faire pour conquérir ces marchés lorsqu’on est une PME? Pour Nicola Thibaudeau, CEO de MPS Micro Precision Systems, il faut un focus clair, des produits de niche et des partenariats solides.

Nicola Thibaudeau, CEO MPS Micro Precision Systems AG
Nicola Thibaudeau, CEO MPS Micro Precision Systems AG

Nicola Thibaudeau, comment faites-vous pour maintenir votre croissance sur les marchés matures?
Pour nous, pour MPS, les marchés matures sont surtout des marchés-cibles pour des produits de niche. Pour ces produits, on va aller dans les expositions spécialisées, se présenter avec nos produits, par exemple dans le médical ou dans l’optique. 

Quels sont les défis auxquels vous êtes confrontée sur ces marchés?
Ce sont souvent de grands marchés. Si je pense par exemple aux Etats-Unis, c’est un grand territoire, et couvrir ce territoire avec les décalages horaires, avec les différences de culture, c’est difficile. Alors, ce que nous avons fait, c’est passer par S-GE pour trouver des représentants qui couvrent chacun des marchés et qui correspondent à notre culture, à notre genre de produits.

Pourquoi les marchés matures, comme les Etats-Unis par exemple, sont-ils importants pour votre entreprise?
Parce que ce sont des produits de très haute technologie, ce sont souvent des business qui sont solides, dans la durée, avec peu de variations. Sur les marchés émergents, on va souvent travailler avec des startups, c’est intéressant, mais il y a souvent des hauts et des bas et le succès n’est pas toujours assuré au bout du compte.

 

Quelles différences observez-vous entre les marchés matures et les marchés émergents?
Comme je le disais, pour nous, dans nos domaines, dans notre technologie, les marchés émergents sont très actifs, par exemple, Israël ou la Corée du Sud, dans les startups, surtout dans le médical. Donc on aime beaucoup, parce qu’on développe des produits, on touche à de nouvelles technologies, mais c’est vrai qu’il n’y a pas autant de succès, pas autant de résultats concrets avec des volumes importants. 

Quels conseils donneriez-vous aux PME suisses qui voudraient démarrer ou intensifier des activités sur les marchés matures?
Je pense qu’il ne faut pas essayer de couvrir tous les marchés. Dans les technologies comme les nôtres, on ne peut pas faire tous les marchés, il faut faire un focus sur certains marchés, et puis après, soit se fier à des partenaires existants, ou alors essayer de trouver des partenaires solides sur ces marchés, comme on a fait avec S-GE.

À propos de Nicola Thibaudeau

Nicola Thibaudeau a obtenu un diplôme d’ingénieur en génie mécanique en 1984 à l’Ecole Polytechnique de l’Université de Montréal au Québec.
Elle occupe ensuite différents postes chez IBM Canada, Cicorel Flexdruck Werk, Mecanex SA (aujourd’hui RUAG), MPS Precimed SA à Corgémont et MPS Décolletage SA à Court. Fin 2003, elle prend les commandes de MPS Micro Precision Systems à Bienne. Elle sera également membre du conseil d’administration de l’assurance maladie CSS pendant 14 ans et de la Poste entre 2006 et 2013. Elle fera partie du jury de l’Export Award 2019.

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel