Know how export

Konnichiwa! – Votre produit parle-t-il japonais?

Le Japon est une grande puissance économique mondiale, mais son marché est d’un abord délicat pour les PME et start-up suisses. Découvrez ici pourquoi cela est lié à la langue et la culture japonaises.

Japonais

Le Japon est la troisième économie mondiale et la langue japonaise est parlée par près de 127 millions de locuteurs, l’immense majorité d’entre eux vivant au Japon et ayant le japonais pour langue maternelle et les autres appartenant à des minorités linguistiques aux États-Unis et en Amérique du Sud. D’ailleurs, la plus grande communauté japonaise hors du Japon se trouve au Brésil, où elle travaille principalement dans la culture du café depuis le début du XXe siècle. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la culture du café soit aussi développée au Japon, même si le thé reste prédominant.

Le pouvoir d’achat des Japonais est considérable... Mais uniquement si vous parlez leur langue

Il y a près de 119 millions d’internautes au Japon, ce qui représente une proportion impressionnante de 92% de la population du pays. Parmi ceux-ci, il y a 99,4 millions d’utilisateurs actifs de l’Internet mobile. La numérisation semble parfaitement ancrée au Japon, et la société japonaise consulte abondamment les médias, tous les jours et via des canaux divers et variés. Le contexte semble donc optimal pour que votre produit séduise le plus de membres possible de vos groupes cibles, mais il y a quelques obstacles à surmonter: non seulement le Japon est relativement mal classé selon l’indice EF English Proficiency Index, en 53e position pour être précis, mais le japonais est également l’une des langues les plus complexes au monde. C’est pourquoi le Japon est l’un des marchés les plus ardus pour les entreprises étrangères et il requiert une sensibilité particulière vis-à-vis de la culture et de la langue japonaises. Seulement un tiers environ des consommateurs japonais seraient prêts à passer commande sur un site web en anglais. Ce sont même 47% des femmes japonaises qui refuseraient d’acheter sur une boutique en ligne en anglais. Vous souhaitez faire des affaires au Japon? Alors, vous devez le faire en japonais.

Les subtilités du japonais: bien choisir pour réussir

D’une complexité quasiment inégalée, la langue japonaise exige des connaissances approfondies, non seulement sur le plan linguistique, mais également du point de vue culturel. Saviez-vous que le japonais peut utiliser jusqu’à trois alphabets différents dans une même phrase? Ainsi, le japonais emploie l’alphabet «katakana» pour les mots d’emprunt, issus principalement de l’anglais. Quant à l’alphabet «hiragana», il sert principalement à former les terminaisons des verbes et des adjectifs. Le japonais actuel comporte environ 50% de mots d’origine chinoise, lesquels sont appelés «kanjis». Composant le troisième alphabet, les kanjis prennent la forme d'idéogrammes chinois et sont utilisés pour les noms et les racines. Un kanji pouvant être lu de deux façons ou plus, il est important de connaître l’alphabet et le kanji utilisés pour obtenir une traduction correcte en japonais. Par rapport aux autres langues, le japonais donne l’impression de manquer de précision en termes de sensations visuelles. Ainsi, le terme japonais «aoi» peut signifier à la fois bleu, vert ou pâle. En revanche, les sensations auditives sont exprimées avec une précision extrême. Tout ceci peut jouer un rôle déterminant lors de la commercialisation de certains produits.

Comment réussir son internationalisation sur le marché japonais

Le passage à l’international est un jalon important et existentiel pour chaque entreprise, que ce soit pour une PME performante ou un jeune start-up. La localisation des contenus en lien avec le marketing prend alors une importance particulière. La traduction des sites internet et des présentations ainsi que la restitution des données de base des produits dans de nouvelles langues sont décisives. La traduction en tant que tâche partielle des projets de localisation doit s’adapter aux conditions culturelles spécifiques du pays cible. À cet égard, le marché japonais présente des caractéristiques extraordinaires. De par la situation géographique du pays, les racines de la culture japonaise possèdent des similitudes à la fois avec des peuples d’Asie du Sud-Est et avec des peuples sibériens. À cela s’ajoute l’influence ultérieure d’immigrés chinois et coréens, puis l’ouverture à l’Occident après la guerre, qui a donné naissance à la culture pop japonaise actuelle. Néanmoins, les Japonais éprouvent un fort sentiment de fierté nationale, car ils ont créé à partir de toutes ces influences une culture japonaise homogène qui veut clairement prendre ses distances avec les influences passées. Il est donc d’autant plus important de s’adresser correctement au consommateur japonais dans sa langue et de maîtriser les spécificités culturelles du pays pour la réussite de votre projet. En d’autres termes, pour la réalisation de traductions en japonais, vous devez choisir un partenaire fiable qui vous mène au succès avec l’aide de professionnels spécialisés travaillant dans leur langue maternelle.

 

À propos de 24translate

24translate assiste avec succès les PME et les grandes entreprises suisses dans leurs projets de traduction et de localisation depuis 2002. Les données d’étude de marché ont été fournies avec l’autorisation de Nimdzi.

En savoir plus sur le marché japonais

Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités d'affaires au Japon? Contactez Alain Graf dès aujourd'hui et discutez de votre projet d'exportation. Switzerland Global Enterprise vous propose des conseils export gratuits sur les pays-cibles, des analyses de marché et de la concurrence, une aide à la recherche de partenaires commerciaux, des renseignements sur les réglementations en vigueur, etc.

Contact

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel