Actualités

Des scientifiques de l'EPFL inventent des camions sans CO2

Des chercheurs de l’EPFL ont breveté un nouveau concept qui permettrait de réduire de près de 90% les émissions CO2 des poids-lourds.

A truck
Dans un monde dominé par des nouvelles apocalyptiques sur le changement climatique, une nouvelle technologie développée à l'EPFL laisse entrevoir un espoir. © Etat du Valais, François Perraudin

Le changement climatique alimenté par les émissions d'origine humaine est l'un des plus grands défis auxquels le monde est confronté aujourd'hui. Le transport est un pollueur majeur, responsable de près de 30 % des émissions totales de CO2 en Europe. Des scientifiques de l'EPFL Valais Wallis ont trouvé une solution prometteuse pour réduire les émissions liées à ce secteur. 

Le projet, coordonné par le groupe Ingénierie des Procédés et des Systèmes Energétiques de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur, consiste à capturer le CO2 directement sur le pot d'échappement, le transformer et le stocker sous forme liquide à bord du véhicule. Le CO2 liquide est ensuite ramené à la pompe, où il sera transformé en carburant conventionnel grâce à l’énergie renouvelable. Avec ce procédé, seulement 10 % des émissions de CO2 ne sont pas recyclables. Les chercheurs proposent de compenser ce pourcentage en utilisant la biomasse.

Ce système pourrait fonctionner pour tous type de véhicules poids-lourds, des cars et même des bateaux, quel que soit le carburant utilisé. Contrairement aux solutions électriques ou à hydrogène, il peut être installé sur les camions qui circulent déjà sur nos routes, afin de les rendre neutres en termes d’émissions carbone.

La recherche a été publiée dans Frontiers in Energy Research. Le système étant désormais breveté, reste à franchir l’étape clé e l'industrialisation des pièces et de leur commercialisation.

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel