Actualités

Plan d’aide pour surmonter la crise du coronavirus en Autriche: comment traverser la tourmente

Le gouvernement autrichien a adopté un train de mesures d’un montant de 38 milliards d’euros afin de limiter les pertes économiques liées à la crise du coronavirus. Afin d’aider votre succursale en Autriche à surmonter cette crise, le Swiss Business Hub Austria a résumé pour vous toutes les mesures de soutien, et vous fournit des liens vers des documents, informations utiles et formulaires de demande.

Plan d’aide

Les mesures mentionnées ci-dessous visent à éviter un chômage de masse et limiter le nombre de faillites. Ce plan d’aide se compose des éléments suivants: outre le plan d’urgence de 4 milliards d’euros visant à financer les mesures de chômage partiel et, surtout, soutenir les PME, 9 milliards d’euros supplémentaires devraient être débloqués à titre de garanties pour des emprunts. 15 milliards d’euros seront investis dans l’aide d’urgence afin de soutenir les secteurs d’activité les plus durement impactés. Enfin, 10 milliards d’euros sont destinés à des reports d’impôts.

Vous êtes une entreprise individuelle ou une PME et enregistez un recul de votre chiffre d’affaires en raison de la crise du coronavirus?

Doté de 2 milliards d’euros, le fonds pour les cas graves constitue une mesure d’urgence pour pallier les grandes difficultés financières éprouvées par les entreprises individuelles, PME et autres travailleurs indépendants perdant leurs revenus en raison de la crise. Versée en une seule fois, cette aide n’est soumise à aucune obligation de remboursement. Concrètement, la perte de revenus est amortie à hauteur de 2000 euros par mois au maximum pendant une durée maximale de trois mois – soit jusqu’à 6000 euros au total. La première période de référence pour la perte de revenus est le premier mois de la crise du coronavirus, c’est-à-dire du 16 mars au 15 avril. Rendez-vous ici pour en savoir plus et accéder aux demandes et documents pertinents: Le fonds pour les cas graves, un filet de sûreté pour les indépendants

Vous souhaitez reporter ou étaler le paiement de vos impôts?

En raison de la situation économique difficile, vous pouvez désormais demander un report des impôts ou leur versement échelonné. Vous pouvez également demander l’annulation des intérêts de retard. Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus et accéder aux demandes et documents pertinents: Comment demander une aide rapide et non bureaucratique au ministère autrichien des Finances.

Vous souhaitez ajuster vos impôts à la baisse de vos bénéfices liée à la crise du coronavirus?

Les personnes assujetties ont jusqu’au 31 octobre 2020 pour demander l’abaissement de leurs versements au titre de l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés, si elles estiment que leur revenu sur l’année sera plus faible que prévu. Cette demande doit être assortie d’une justification montrant que la baisse de revenu attendue découle du contexte économique particulier. Rendez-vous ici pour en savoir plus: Comment demander une aide rapide et non bureaucratique au ministère autrichien des Finances.

Vous avez besoin de garanties pour des emprunts ou des crédit-relais en raison de la crise du coronavirus?

15 milliards d’euros vont être investis dans des aides d’urgence afin de soutenir les secteurs d’activité les plus impactés par la crise du coronavirus. Cette somme doit aider les entreprises à conserver leur solvabilité et à surmonter les problèmes de trésorerie provoqués par la crise. Cette aide financière se décline principalement en garanties pour des emprunts et en crédit-relais à des conditions avantageuses. Dans certains cas, des subventions directes sous forme d’injections de liquidités sont possibles. Celles-ci visent notamment à couvrir les dépenses associées aux loyers, salaires, charges d’exploitation, impôts et taxes, primes d’assurance, ainsi qu’à assurer une rémunération adéquate à l’entrepreneur. Rendez-vous ici pour en savoir plus et accéder à la documentation pertinente: Des crédits-relais à des conditions spéciales en lien avec la crise du coronavirus.

Vous souhaitez mettre temporairement vos salariés au chômage partiel?

Le nouveau mécanisme du chômage partiel a pour but d’éviter les licenciements économiques et de préserver les emplois. Afin de garantir vos liquidités et votre sécurité financière, l’État prend en charge toutes les cotisations patronales à compter du premier mois. Vous ne payez que les prestations réelles des salariés; l’État verse le reste, c’est-à-dire jusqu’à 80-90% du salaire. Pour en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • Éprouver des difficultés économiques temporaires liées à la crise du coronavirus
  • Arrêt de travail: 10% au minimum et 90% au maximum du temps de travail normal prévu par la loi ou la convention collective applicable. Pendant la période de chômage partiel, l’arrêt de travail peut atteindre 100% ponctuellement; toutefois, il ne doit pas dépasser 90% en moyenne sur la période.
  • Accords spéciaux conclus entre les partenaires sociaux au titre du Covid-19 et détaillant les conditions du chômage partiel, en particulier: champ d’application, durée, préservation du taux d’occupation, définition de l’arrêt de travail

Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus et accéder aux documents nécessaires pour demander à bénéficier du chômage partiel: Chômage partiel en lien avec le Covid-19.

Vous souhaitez rester au courant des actualités ou obtenir des informations générales?
Le ministère de l’Économie met régulièrement à jour les informations et mesures qui pourraient vous concerner. Accédez-y directement via le lien ci-dessous:
Vue d’ensemble Covid-19.

En quoi pouvons-nous vous aider?

Pour toute question sur le plan d’aide en Autriche ou sur d’autres aspects liés aux exportations vers ce pays, nous sommes à vos côtés en ces temps incertains pour vous faire profiter de notre expérience en matière d’internationalisation. N’hésitez pas à contacter notre conseiller pour l’Autriche, Benedikt Schwartz.

Contact

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel