Actualités

ObsEva obtient des résultats positifs dans le traitement de l’endométriose

Spécialisée dans la santé des femmes, la société biopharmaceutique genevoise ObsEva a annoncé des résultats préliminaires positifs de l'essai de phase 3 EDELWEISS 3 du linzagolix chez les femmes souffrant de douleurs modérées à sévères associées à l'endométriose.

Le symptôme le plus courant de l'endométriose est la douleur pelvienne, qui est souvent corrélée au cycle menstruel.
Le linzagolix d'ObsEva est un nouvel antagoniste des récepteurs de la GnRH, administré par voie orale, qui pourrait permettre une prise en charge efficace des saignements menstruels abondants.

L’endométriose est une maladie dans laquelle l’endomètre (tissu tapissant l’intérieur de l’utérus) se retrouve à l’extérieur de l’utérus, où il induit une réaction inflammatoire chronique pouvant aboutir à un tissu cicatriciel. Le symptôme le plus courant de l’endométriose est la douleur pelvienne, qui est souvent corrélée au cycle menstruel.

Dans l’essai de Phase 3 d’EDELWEISS 3, deux doses ont été testées, une dose de 200 mg de linzagolix en une prise quotidienne en association avec un traitement d’appoint (TTA) et une dose de 75 mg de linzagolix sans TTA. La dose de 200 mg a atteint les objectifs co-primaires d’efficacité, démontrant une réduction de la dysménorrhée (DYS) et des douleurs pelviennes non menstruelles (NMPP) à 3 mois.

Des améliorations statistiquement significatives et cliniquement pertinentes ont été constatées dans les cinq premiers critères d’évaluation secondaires classés à 6 mois : dysménorrhée, douleur pelvienne non menstruelle, dyschésie, douleur pelvienne en général et capacité à effectuer des activités quotidiennes.

Une excellente efficacité adaptée à un traitement à long terme

« Bien que des progrès récents aient été réalisés dans le traitement non chirurgical de l’endométriose, il existe toujours un besoin crucial d’options thérapeutiques pour les femmes qui souffrent de cette affection chronique », a déclaré Hugh Taylor, médecin, professeur et président d’obstétrique et de gynécologie à l’Université de Yale. « Une fois par jour, le linzagolix 200 mg avec TTA a démontré une excellente efficacité ainsi que des changements minimes dans la densité minérale osseuse, ce qui suggère que cette dose peut être utilisée pour un traitement à long terme. La disponibilité de thérapies médicales pouvant être utilisées à long terme est importante pour cette population de patients généralement plus jeunes. La démonstration d’une amélioration de la dyschésie est particulièrement intéressante car il s’agit du premier essai de phase 3 d’un antagoniste oral de la GnRH à rapporter une efficacité sur ce symptôme commun et débilitant de l’endométriose. »

Le candidat linzagolix de la société genevoise a terminé les essais cliniques pour le traitement des saignements menstruels abondants associés aux fibromes utérins et est actuellement en phase finale de développement clinique pour le traitement des douleurs associées à l’endométriose. Comme dans le cas de son accord avec Organon pour son candidat ebopiprant, ObsEva a obtenu de Kissei une licence pour linzagolix et conserve les droits de commercialisation du produit dans le monde entier, à l’exception de l’Asie.

Guide de l’investisseur

Ce manuel informe sur les principaux avantages de l’implantation de société en Suisse, sur le climat d'investissement, les coûts de production, les impôts, l'infrastructure et les nouvelles technologies, le financement et la législation.

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel