Actualités

BLACKSOCKS SA: même le modèle d’affaires le plus novateur doit se renouveler en permanence

Samy Liechti a lancé avec BLACKSOCKS SA le premier modèle d’abonnement et est considéré depuis comme un pionnier de l'e-commerce. Cette entreprise a conscience de l’évolution rapide du monde et s’y adapte. L’objectif est d’associer la proximité client et la numérisation.

Der E-Commerce-Pionier Samy Liechti führt BLACKSOCKS seit Beginn.
Der E-Commerce-Pionier Samy Liechti führt BLACKSOCKS seit Beginn.

Quel est le rôle des exportations dans votre stratégie?

Les exportations gagnent en importance. Désormais, environ 40% de nos chaussettes, sous-vêtements et chemises partent à l’étranger. Malgré le contexte monétaire difficile, nous devons notre croissance des dernières années uniquement à nos exportations. Nos principaux marchés d’exportation que sont les USA et l’Allemagne ont affiché également de la croissance l’année dernière.

Quel est votre modèle d’affaires?

Nous simplifions l’interface existant entre les chaussettes et l’individu à l’aide de la technologie Internet. Avec l’abonnement de chaussettes, nous avons mis en ligne le premier modèle d’abonnement du monde sur Internet et beaucoup nous ont copié depuis.

À quels besoins client votre entreprise répond-elle?

Les hommes souhaitent des produits de qualité et sont prêts à en payer le prix. Mais ils attachent également de l’importance au confort. C’est exactement ce que nous proposons pour les chaussettes et les sous-vêtements masculins. Nos produits sont par ailleurs disponibles pendant de longues périodes, afin que l’homme ne doive pas prendre de nouveau une décision d’achat.

Comment ajustez-vous votre modèle d’affaires à ces besoins client?

Comme nous distribuons nos produits directement aux clients finaux, nous sommes tous les jours en contact avec eux. Nous en apprenons ainsi beaucoup sur leurs soucis et leurs besoins. Le grand art est de savoir filtrer puis extraire les informations recueillies. De plus, nous disposons d’un grand nombre de données comportementales de clients que nous évaluons régulièrement et systématiquement. Nous parvenons ainsi à acquérir une connaissance de notre clientèle à partir des informations et des données collectées, connaissance que nous exploitons pour le développement continu de notre modèle d’affaires.

Vous êtes-vous déjà vu forcé d’annuler un projet d’exportation? Si oui, pourquoi? Quelles leçons avez-vous tirées de cette expérience?

Nous n’avons encore jamais interrompu un projet d’exportation car nous exportons de petits volumes, en règle générale de 3 à 10 paires de chaussettes à la fois. Cependant, nous avons dû modifier la procédure à plusieurs reprises ces 5 dernières années, en particulier pour l’UE en raison de blocages fréquents de commandes de clients à la douane.

Quelles tendances mondiales vous influencent-elles le plus dans l’orientation de votre modèle d’affaires?

Notre système est depuis 1999 exclusivement numérique. Nous avons donc vu beaucoup de tendances aller et venir. La « asualization» des hommes d’affaires, à savoir la tendance vers une tenue vestimentaire plus décontractée et moins formelle, et naturellement la numérisation, sont nos préoccupations actuelles.

Quel est l’impact de la transformation numérique sur vos clients?

Je vous donne volontiers un exemple d’actualité. À la fin avril, nous lançons un bouton de commande que nous dénommons le MORE Button (). Celui-ci permet à nos clients de commander plus du même produit, d’un double clic et sans déconnexion. Les clients qui n’ont pas de bouton physique peuvent utiliser un bouton virtuel sur l’application ou sur la page web. Nous réagissons ici à la tendance à l’abandon des ordinateurs de bureau au profit des appareils mobiles et de la mise en réseau du foyer.

Quelle est l’influence de la transformation numérique sur l’ensemble de votre entreprise, qu’il s’agisse du recrutement de nouveaux employés, des exigences envers le personnel existant ou de l’analyse des données?

L’âge moyen de nos collaborateurs a diminué de bien 10 ans au cours des dernières années. Je suis aujourd’hui le seul à avoir grandi sans ordinateur, Internet et téléphone mobile.

Quel sujet occupera le plus votre activité en 2018?

Comment parvenir à ne pas perdre notre proximité par rapport au client malgré la numérisation et la provenance de notre clientèle de 127 pays différents, et comment rester pertinents, jour après jour, même après 18 ans.

 

Repenser les modèles d’affaires

Vous trouverez les débats d’idées sur ce thème dans notre dossier et dans notre newsletter mensuelle (s’abonner ici).
À l’occasion du Forum du commerce extérieur du 18 mai 2017, vous aurez en outre la possibilité d’échanger avec d’autres PME suisses et de vous inspirer de précurseurs tels que Burckhardt Compression (vers l’interview) dans le cadre d’un executive talk. Vers le programme et l’inscription

Portrait de BLACKSOCKS SA

Libéré à jamais des soucis de chaussettes – c’est à partir de cette idée que Samy Liechti, fondateur de BLACKSOCKS et inventeur de l’abonnement de chaussettes, a révolutionné voici 18 ans déjà le business de l'e-commerce. BLACKSOCKS livre aujourd’hui plus de 150’000 clients dans 127 pays en chaussettes classiques telles que les mi-chaussettes et les mi-bas, ainsi qu’en articles basiques pour hommes, comme les chemises, les tee-shirts et les sous-vêtements. L’abonné reçoit les modèles de son choix directement à domicile; c’est convivial et moderne. Et comme toutes les chaussettes de BLACKSOCKS, les chaussettes funky colorées sont également fabriquées dans une manufacture de chaussettes italienne traditionnelle.

Portrait de Samy Liechti

Samy Liechti a fondé en 1999 la société BLACKSOCKS avec Marcel Roth, son partenaire commercial de l’époque, afin de lancer l’abonnement de chaussettes. Cet économiste d’entreprise dirige la société depuis le début. Samy Liechti est considéré comme un pionnier d’Internet et s’appuie sur 18 ans d’expérience dans le domaine de l'e-commerce.

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel