Actualités

Centrale pour un couvent tanzanien

La SERV assure le financement d’une centrale hydroélectrique pour des bénédictines en Tanzanie. Un bureau d’ingénieurs ainsi qu’un investisseur suisse participent à ce projet.

Le financement du projet «Tulila» a pour but la livraison d’une centrale hydroélectrique de cinq mégawatts à une société tanzanienne dirigée par les «African Benedictine Sisters», une communauté de bénédictines africaines. Du côté suisse, les participants au projet sont l’initiateur et mandant Albert Koch, à Einsiedeln, et le bureau d’ingénieurs ITECO dont le siège est à Affoltern am Albis. Ils se sont associés en 2013 en un consortium pour la construction de la centrale.

Approvisionnement durable en électricité

Le but du projet est de garantir un approvisionnement en électricité fiable pour la région isolée de Ruvuma, de raccorder des foyers supplémentaires au réseau électrique et de remplacer les générateurs d’électricité fonctionnant au diesel. L’électricité produite sera vendue dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité à long terme au fournisseur d’énergie tanzanien TANESCO, qui appartient à l’état, et générera des revenus durables. Une fois les coûts d’exploitation de la centrale couverts, les revenus seront utilisés intégralement pour les activités caritatives des bénédictines, dont un jardin d’enfants, une école accueillant environ 1400 élèves et un orphelinat..

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel