Actualités

Augmenter l'efficacité des PME grâce aux données et au cloud

Chaque appareil dans la production génère chaque jour des milliers de données. Celles-ci peuvent donner des renseignements sur l'état, l'usure et la productivité de l'installation. Les PME peuvent, grâce à ces informations, éviter des pannes qui peuvent coûter très cher.
Un espace de discussion vitré avec une carte du monde à l'écran.
Une bonne gestion des données peut aider les PME à améliorer leurs processus métier.

Un logiciel convivial pour analyser les données

Paolo Salvagno est directeur de B+R Automation. L'entreprise de Frauenfeld investit environ 15% de son chiffre d'affaires dans le développement de nouveaux produits. Elle développe non seulement du matériel pour les constructeurs de machines et d'installations, mais aussi des logiciels conviviaux qui permettent aux PME de valoriser de manière intuitive toutes les données collectées des installations. «Quand elles développent de nouveaux programmes pour les installations de production, les PME peuvent travailler de manière plus efficace grâce à la "mapp" Technology, c'est-à-dire avec des modules logiciels», argumente Paolo Salvagno.

A l'aide du numéro de série d'un appareil électrique utilisé dans la production, on peut dire très facilement quand il a été produit ou quand il doit faire l'objet d'une maintenance. Si ces informations sont collectées de manière pertinente, on évite ainsi des pannes ou des travaux de réparation onéreux. «La mise en réseau des appareils permet aussi de mettre en évidence le fait qu'un produit consomme moins de ressources pour sa production lorsqu’on optimise certains processus», explique Paolo Salvagno. Pour les PME, de telles économies se reflètent directement dans leurs chiffres.

Interview de Paolo Salvagno dans son intégralité (en allemand)

Données dans le cloud: disponibles partout et en tout temps

Les processus de production génèrent des milliers de données qui doivent être enregistrées de manière intelligente pour ensuite être utilisées dans l'idéal pour de futures décisions commerciales. Mais beaucoup de PME se posent rapidement la question de savoir s'il est rentable de créer une infrastructure informatique propre et de développer un savoir-faire à l’interne. Si elles ne veulent pas s'attaquer à cette tâche, elles peuvent faire appel à un fournisseur de services cloud. Avantage: l'hébergement des données est délocalisé, il n'y a donc pas besoin d'infrastructures informatiques propres et les données sont quand même accessibles de manière sûre, à toute heure et en tout lieu. Par conséquent, ce n'est pas aux PME non plus de résoudre les éventuels problèmes informatiques.

Balz Märki, CEO de Phoenix Contact AG, sait que la sécurité informatique joue un rôle important dans les solutions cloud. «Les serveurs pour la solution Profinet-Cloud se trouvent chez nous en Allemagne. Les données sont protégées par des pare-feu efficaces et on garantit qu'aucune personne non autorisée ne peut accéder aux données», explique Balz Märki. «La sécurité informatique est extrêmement importante dans les applications Industrie 4.0 et ne doit pas être prise à la légère par les PME. Pour qu’une PME puisse opérer sa transformation numérique, je lui recommanderais de parler ouvertement du sujet et de rechercher des contacts avec des fournisseurs compétents de solutions Industrie 4.0 et des hautes écoles qui peuvent leur procurer le savoir-faire nécessaire.»

Interview de Balz Märki dans son intégralité (en allemand)

Même si une PME peut externaliser certaines opérations informatiques, les innovations techniques ne devraient pas lui échapper. Frédéric Riva est CEO chez WAGO Contact AG à Domdidier et parle très ouvertement du sujet: «Je peux bien avoir le PC le plus récent et le plus performant, mais si je n'ai aucun collaborateur qui sache l'utiliser, cela ne sert à rien à l'entreprise d'être à la pointe de la technique. Il est du devoir du management de préparer les collaborateurs à la transformation numérique.» WAGO s'occupe aussi des données et en particulier de leur transmission en toute sécurité. L'entreprise elle-même propose des équipements pour passer à l’ère de l’industrie 4.0 et compte, rien qu'en Suisse, 500 collaborateurs.

lnterview de Frédéric Riva dans son intégralité (en français)

Plus d'information dans le dossier Industrie 4.0

Liens

Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel