Actualités

Start-ups : essayez la Suisse !

Créer sa startup en Suisse… Et pourquoi pas ? Il y a une quantité de bonnes raisons de le faire. Un cadre de vie agréable, bien sûr, mais aussi des conditions économiques, d’accompagnement et d’infrastructures de premier ordre qui garantissent un taux élevé de succès.

le "Pirates Hub" espace de co-working pour start-ups chez Swisscom

Consciente de sa taille relativement modeste à l’échelle mondiale, la Confédération Helvétique met tout en œuvre pour garder ses propres startuppers (article SGE) , sur son territoire, mais aussi pour en faire venir d’ailleurs dans le monde, et du reste de l’Europe en particulier. Avec une forte légitimité : cet écosystème trouve ses racines dans la forte tradition d’innovation et d’industrie de pointe du pays. Innover, tester, échouer, se relever, redémarrer, réussir… La forte résilience de l’entrepreneuriat suisse à travers les époques inspire ces générations de jeunes créateurs qui se lancent aujourd’hui.

Faciliter la création de sa startup

Parce que les porteurs de projets ont peu de temps à consacrer au volet administratif de la création de leur entreprise, créer sa startup en Suisse peut se faire en quelques clics sur le site www.startbiz.ch. Proposé par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) depuis de nombreuses années, ce site web entend réunir sur une seule et même plateforme les principales démarches administratives à effectuer pour déclarer son entreprise (Registre du commerce, TVA, Assurance-accidents…), quel que soit le canton d’implantation, ainsi qu’un guide détaillé pour naviguer dessus. Dématérialisation et simplification sont donc la règle et plus de 40.000 entreprises ont été créées par ce biais depuis 2004. Cet outil, tous les créateurs de startups peuvent en bénéficier pour pouvoir se concentrer sur le cœur de leur activité.

Les start-ups peuvent également s’appuyer sur les services du Swiss Business Hub au sein de l’Ambassade de Suisse qui les aide dans le choix de la structure et leur donne les clés du social et du fiscal en Suisse.

Des financements disponibles pour les startuppers

Conscient à la fois de la nécessité de favoriser l’éclosion de success stories sur le territoire et de la fragilité des modèles économiques au démarrage des startups, un pool d’investisseurs privés et d’entreprises, Swiss Entrepreneurs Foundation, s’apprête à lancer en cette fin 2017 un fonds d’investissement qui sera doté jusqu’à 500 millions de francs suisses. Ce fonds privé baptisé Swiss Entrepreneurs Foundation aura pour vocation d’accompagner les projets sur le territoire, de l’amorçage jusqu’au développement commercial. « Je veux que les bonnes idées développées en Suisse ne soient pas exportées en Californie, qu’elles ne permettent pas de créer des emplois là-bas. Ces emplois doivent être créés chez nous », témoignait récemment le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann dans le journal NZZ am Sonntag, qui a apporté son patronage à cette initiative.

Des infrastructures d’accueil nombreuses

Difficile de ne pas trouver son bonheur en Suisse. Soutenus par les hautes écoles du pays ou portés par des initiatives privées, de nombreux parcs technologiques et pépinières maillent le territoire. La principale association de ces parcs et pépinières, Swissparks (www.swissparks.ch), revendique ainsi 45 membres et plus de 2000 entreprises accompagnées. Ils offrent ainsi une grande diversité de choix dans l’implantation de sa startup, selon le canton envisagé ou encore la spécialité recherchée. Chacun de ces sites propose ensuite les principaux services que l’on est en droit d’attendre : hébergement, conseil, réseau… De leur côté, les cantons mettent également en place, au niveau local, une batterie de services pour faciliter la vie des entrepreneurs innovants. Il en va ainsi, par exemple, du Canton de Vaud qui, depuis 2013 avec Innovaud (www.innovaud.ch), souhaite favoriser l’éclosion d’un écosystème transversal de l’innovation, en fédérant les principaux acteurs de son territoire, en particulier ces parcs et pépinières d’entreprises. De même, le Canton du Jura, avec Créapole (www.creapole.ch), a une démarche similaire de sensibilisation à l’innovation à l’échelon local et de promotion de son environnement auprès des startups. Il réunit également les acteurs économiques locaux pour faciliter le développement des projets innovants.

Enfin, c’est dans ce contexte que s’inscrit également la démarche de la Commission pour la technologie et l’innovation, dont la précieuse mission est de faciliter le transfert de technologie entre le monde universitaire et les entreprises. Malgré ses 60 ans, son crédo « Science to market » reste complètement d’actualité et vient rappeler que l’innovation se niche dans une grande quantité de domaines, et pas uniquement dans le numérique.

La Suisse est décidément pleine de ressources !

"The Pirates Hub" un espace de co-working chez Swisscom ouvert aux start-ups

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel