Actualités

Dépôts de brevets : la Suisse reste en tête

En 2015, un total de 7 088 brevets suisses ont été déposés auprès de l'Office européen des brevets. Par rapport à l'année précédente, il s'agit d'une hausse de 2,6% et donc d'un nouveau record.

La Suisse est un pays phare dans le domaine de la recherche et du développement. Avec 7 088 dépôts de brevets en 2015, elle occupe la sixième place au niveau mondial derrière les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France et les Pays-Bas. Rapporté au nombre d'habitants, la Suisse reste incontestablement en tête du classement international. L'année dernière, 873 brevets par million d'habitants en Suisse ont été déposés à l'Office européen des brevets (OEB). En comparaison, l'Allemagne comptait 307, le Japon 169 et les Etats-Unis 133 dépôts de brevets par million d'habitants. En tout, l'OEB a enregistré une hausse de 1,6% l'année dernière et atteint un nouveau record mondial avec près de 279 000 dépôts de brevets.

Pour la première fois de son histoire, l'OEB a également publié des chiffres régionaux. Ce sont les cantons de Zurich (18,4%), de Vaud (14,2%) et de Bâle-Ville (13,4%) qui ont comptabilisé le plus de dépôts de brevets en Suisse. Cette répartition régionale est directement liée aux auteurs des brevets. C'est ainsi que l'ETH Zurich avec 79 dépôts et l'EPF Lausanne avec 55 dépôts occupent les premières places. Pour les cantons de Zurich et de Vaud, les grands groupes comme ABB (563) et Nestlé (410) marquent également des points. Les géants pharmaceutiques comme Roche, Novartis et Syngenta permettent au canton de Bâle-Ville d'arriver dans les meilleurs. En 2015, Roche avec 644 dépôts de brevets a supplanté ABB avec 563 dépôts et l'a relégué de la tête du classement à la seconde place.

Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel