Actualités

Croissance des start-up cleantech suisses

En Suisse, le secteur des cleantech a connu une croissance ces dernières années. Les start-up en représentent une part importante. Un rapport récent décrit la situation de ces entreprises.

Le défi principal pour les start-up cleantech est le financement

L’écologie a pris une importance croissante ces dernières années. Cette évolution se reflète également dans le secteur suisse des cleantech : ces dix dernières années, 207 start-up du secteur des technologies propres ont été créées et sont encore en activité aujourd’hui. Ce secteur représente désormais près de 5 % du PIB suisse, et le nombre d’emplois y a augmenté de 25 % ces cinq dernières années.
Selon le rapport « Panorama des start-ups cleantech », les jeunes entreprises souhaitent également internationaliser leurs technologies, produits ou services. Les marchés cibles principaux sont l’Allemagne (45 %), les États-Unis (27 %) et la Chine (17 %).

Même si les start-up présentent un fort potentiel, le financement constitue le défi principal pour un tiers de ces entreprises. C’est pourquoi les auteurs de l’étude plaident en faveur d’une aide pour lever des capitaux. Selon eux, la Suisse doit entreprendre ces efforts pour pouvoir défendre sa position forte sur le marché mondial des innovations, y compris dans le secteur des cleantech.  

Études supplémentaires sur le secteur des cleantech

Le rapport dresse le portrait de 38 start-up. Il faut cependant souligner que peu d’informations sont actuellement disponibles à propos de l’écosystème des jeunes entreprises cleantech en Suisse. Cela s’explique par le fait que les technologies propres ne se limitent pas à un secteur industriel et sont donc difficiles à définir. Toute entreprise qui développe une technologie, un produit ou un service pour répondre à un défi écologique est une entreprise cleantech.

Selon les auteurs, ce rapport constitue un premier aperçu et une première étape pour proposer des informations complètes sur ce secteur interdisciplinaire. Une étude plus approfondie des phases de développement des start-up suisses devrait faire l’objet d’une deuxième publication : « L’engouement autour de chiffres précis pour ce secteur est tel qu’il est inimaginable pour nous de nous arrêter là », expliquent les auteurs.

Retrouvez le rapport, qui est soutenu par Switzerland Global Enterprise, parmi les documents à télécharger.

Si vous avez des questions à propos des cleantech, vous pouvez contacter nos conseillers. 

Documents

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel