Actualités

A Genève, Google s’associe à Medicxi et investit dans le biotech

Verily, la filiale d’Alphabet (maison mère de Google) dédiée aux sciences de la vie, et Novartis rejoignent Medicxi. Tous les trois se lancent dans un partenariat qui vise à faciliter le financement du biotech late stage. Il s’agit du premier fond d’investissement de ce type géré par un VC en Europe.

Homme qui teste et analyse de la data
Le trio va investir dans des entreprises qui ont déjà atteint la deuxième phase de leurs essais cliniques.

Verily, filiale d’Alphabet, active dans le secteur des sciences de la vie, cherchait depuis un certain temps un partenaire afin de développer ses activités en Europe. La recherche a touché à sa fin et l’entreprise a trouvé un partenaire à Genève chez Medicxi, une entreprise de capital-risque vouée à la biotechnologie issue d’Index Ventures. Le résultat de ce partenariat est le lancement de Medicxi Growth 1 (MG1), un nouveau fonds d’investissement doté de 300 millions de dollars.

Trois géants de la pharma contribuent et investissent dans ce fonds : Verily, Novartis et le European Investment Fund (EIT). Ce nouveau fonds d’investissement permettra de combler les lacunes dans le financement européen des sciences de la vie afin de soutenir des entreprises spécialisées dans le développement de médicaments en phase finale qui n’ont pas le financement nécessaire pour se développer ou créer de nouvelles opportunités. Francesco De Rubertis, CEO et cofondateur de Medicxi, explique dans un communiqué que « [le] fonds sera entièrement tourné vers les biotech late stage, le premier du genre en Europe par un VC ». L’objectif étant d’investir dans les entreprises qui ont déjà atteint la deuxième phase de leurs essais cliniques.

En Suisse, le biotech prend de l’ampleur

En 2016, les biotechs suisses se sont classées en deuxième position en ce qui concerne la collecte de fonds, selon un rapport du consultant Ernst & Young. 2016 a notamment été une année très positive pour le pays en matière de biotech. La société ADC Therapeutics a levé plus que toute autre entreprise européenne en capital-risque. L'entrée au Nasdaq de la société AC Immune, en septembre 2016, a été la plus importante introduction européenne de l'année.

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel