Actualités

Impact du TPP sur les entreprises suisses

Le Partenariat transpacifique TPP a été signé. Ne reste plus qu’à le ratifier. Mais quels seront les effets de cet accord liant 12 pays du Pacifique sur l’industrie exportatrice suisse? Une étude de S-GE apporte des réponses.
Port de San Pedro, Californie.
L’accord signé dans le cadre du Partenariat transpacifique (TPP) pourrait désavantager les entreprises suisses, principalement sur le marché américain (à l’image: le port de San Pedro, Los Angeles).

Contrairement au TTIP – Transatlantic Trade and Investment Partnership – (le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement entre les Etats-Unis et l’Union européenne), qui n’est pas près d’aboutir – le TPP, lui, est pratiquement finalisé. Les Etats-Unis joueront un rôle de premier plan dans ces deux accords. C’est une des raisons pour lesquelles le TPP signé mais non encore ratifié par les différents Etats parties aura des conséquences sur la compétitivité de l’industrie suisses d’exportation sur les marchés du Pacifique. Les entreprises suisses seront parfois désavantagées face aux concurrents des pays membres du TPP, si l’on en croit les résultats d’une récente étude réalisée par l’Université de Zurich à la demande de Switzerland Global Enterprise («Consequences of TPP for Swiss Companies»).

Les désavantages concernent essentiellement les exportations à destination des Etats-Unis, soit près de 30% de toutes les exportations suisses au-delà des mers. Sur les 500 produits suisses d’exportation les plus importants dont la vente dans les pays du TPP sera soumise à une rude concurrence, 483 sont destinés aux Etats-Unis, selon l’étude, onze au marché australien et six au marché néo-zélandais. Ils entreront en concurrence directe avec les produits de pays bénéficiant d’avantages préférentiels en vertu du TPP. Sur le marché américain, l’industrie suisse d’exportation affrontera essentiellement des concurrents japonais, ainsi que, dans une moindre mesure, des entreprises du Vietnam et de Malaisie. Sur le marché australien, la plus rude concurrence viendra plus particulièrement du Canada, de la Nouvelle-Zélande et des Etats-Unis. Les entreprises suisses seront défavorisées par rapport à tous ces pays.

Les discriminations devraient frapper principalement l’industrie MEM. Parmi les 500 produits concernés en premier lieu par l’accord, 232 sont des produits de l’industrie MEM, 66 sont produits par l’industrie chimique, 52 par l’industrie des plastiques, 46 par l’industrie de précision, 27 par l’industrie textiles et 22 par l’agriculture. Les produits de l’industrie pharmaceutique ne sont pratiquement pas touchés. Il en va de même pour les produits de l’horlogerie (montres-bracelets) et de l’industrie des boissons (boissons sucrées).

Switzerland Global Enterprise: Consequences of TPP for Swiss Companies (An Analysis of the Tariff Discrimination Potential of the Trans-Pacific Partnership against Swiss Companies and their Exports)

Documents

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel