Actualités

Industrie 4.0: les PME devront optimiser leurs processus

Les exportateurs suisses sont au pied du mur: ils doivent adapter leurs processus à l’accélération fulgurante de la production industrielle. Mais les technologies recèlent aussi des opportunités.

La transformation digitale place les exportateurs devant de nouveaux défis. Les entreprises, en particulier les PME, doivent appréhender cette nouvelle ère industrielle (Industrie 4.0) en se montrant proactives, bien comprendre les changements que la digitalisation entraîne dans leur chaîne de valeur et développer les adaptations nécessaires. Un grand potentiel s’ouvre aux entreprises de l’industrie des machines et de l’électronique et de la branche chimique. Il est un peu moins important pour la métallurgie et la construction. Ce qui est sûr c’est que toute PME suisse sera concernée tôt ou tard par la transformation numérique, soit directement, soit indirectement (sous-traitants, partenaires, etc.)

Expansion des réseaux de production et de sous-traitance

L’internationalisation prend une importance croissante, l’industrie 4.0 s’étend sur tous les sites et structures. Les implémentations peuvent aussi agir comme précurseur pour diversifier les réseaux de production et de sous-traitance sur de nouveaux marchés de croissance. Mais cela présuppose un système de libre-marché qui fonctionne bien et que les pouvoirs politiques créent les conditions-cadres nécessaires.

La transformation digitale apporte de nouvelles possibilités et de la flexibilité dans le processus de production. Ceci renforcera la tendance aux adaptations sur mesure en fonction des besoins individuels des clients (customizing). Les processus de distribution et la manutention des pièces de rechange se simplifient car il s’agit avant tout de transmettre les données, la production physique se faisant localement.

Focus sur l’optimisation des processus

Pour qui veut prendre le coche de l’industrie 4.0 ne doit pas se laisser détourner par les questions abstraites. Il ne s’agit pas en soi d’utiliser des technologies révolutionnaires mais d’améliorer des processus et d’augmenter la productivité. Après avoir identifié les faiblesses des processus, les entreprises doivent examiner si l’optimisation par l’utilisation de technologies ICT et de concepts de réseau apporte un bénéfice. Le rapport coût-efficacité doit toujours être pris en compte.

Dans l’industrie 4.0, les données deviennent un facteur de production clé, et le traitement intégré de grandes quantités de données un défi majeur. Dans les réseaux de fabrication complexes les rôles joués par les concepteurs, les sous-traitants physiques et les interfaces clients sont également amenés à changer. La fragmentation de la chaîne de valeur est une première étape, l’entrée dans le business en sera simplifiée pour de nombreuses petites et moyennes entreprises. Tandis que les leaders du marché remettent en questions leurs chaines de valeur, les questions de coûts et de bénéfices se posent désormais différemment: où générer des marges à l’avenir? Dans la conception, la gestion des processus ou l’expertise dans le traitement des données clients?

L’Industrie 4.0 touche à plus d’une discipline

La pensée interdisciplinaire est cruciale pour l’industrie 4.0.Les IT, l’électronique et la robotique vont prendre une importance croissante, des domaines comme les biotech et nanotech vont se développer. L’industrie 4.0 exigera des capacités techniques et sociales. Les compétences clés de l’avenir incluent le «design thinking», la formation continue et le perfectionnement professionnel. Les liens se resserreront encore entre IT, télécommunications et entreprises industrielles traditionnelles.

L’organisation de l’entreprise du futur visera moins une présence globalisée. Pour produire à un coût modéré, l’entreprise n’a plus besoin d’avoir d’immenses installations de production. Dans de nombreux cas, il sera meilleur marché de transférer des données et de produire localement à petite échelle. Les sociétés seront bientôt plus décentralisées et plus flexibles.

Forum du commerce extérieur 2016 sur le thème de l'industrie 4.0

Ne manquez pas ce tournant historique et profitez du Forum du commerce extérieur pour en discuter avec nos conseillers et orateurs. L’événement aura lieu le 21 avril à Zurich. Les inscriptions sont ouvertes.

Plus d'articles sur la question dans notre Dossier Industrie 4.0

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel