Actualités

La Suisse au 5e rang de l'indice de mondialisation KOF

L'indice KOF actuel reflète la mondialisation économique, sociale et politique de 2013 qui n'a augmenté que de manière infime par rapport à 2012.

En 2013, la Suisse gagne deux places et passe en 5e position selon l'indice de la mondialisation KOF. Seuls les Pays-Bas, l'Irlande, la Belgique et l'Autriche obtiennent de meilleurs résultats. L'indice sert à observer les changements en matière de mondialisation d'une série de pays sur une longue durée. Le présent indice de la mondialisation KOF de 2016 est disponible pour 187 pays sur une période allant de 1970 à 2013.

Il mesure la mondialisation à l'aide de trois dimensions, une économique, une sociale et une politique. La dimension économique comprend, d'une part, la force des flux commerciaux, d'investissements et de revenus transfrontaliers liés au produit intérieur brut et, d'autre part, l'influence des restrictions commerciales et de circulation des capitaux. La dimension sociale est mesurée à l'appui des trois catégories suivantes: contacts personnels transfrontaliers sous la forme d'appels téléphoniques et de lettres, flux d'informations mesuré en fonction des accès à Internet, à la télévision et à la presse étrangère et proximité culturelle avec la population mondiale. La dimension politique est mesurée au nombre d'ambassadeurs étrangers dans un pays, au nombre d'organisations internationales auxquelles le pays appartient, au nombre de missions de la paix de l'ONU auxquelles le pays a participé et au nombre de contrats bilatéraux et multilatéraux que le pays a signés depuis 1945. Au niveau de l'indice partiel, la Suisse brille surtout dans la dimension sociale où elle occupe la 3e place derrière l'Autriche et Singapour.

Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel