Actualités

La Suisse innove dans le secteur des technologies propres

Le secteur des technologies propres va exploser dans les années qui viennent. La demande de produits et de services «verts» est en croissance, ce qui offre de nouvelles opportunités d’investissement pour les entreprises et le secteur public. La Suisse est l’un des leaders de ce secteur émergent, avec ses PME solides qui offrent un large éventail de solutions innovantes. Les avantages de la localisation de cleantechs en Suisse et les grandes innovations sont présentés dans la toute nouvelle édition 2017 du Swiss Cleantech Report.
Panneaux solaires sur un toit
La Suisse est un acteur majeur dans les technologies vertes

La Suisse est renommée pour la beauté de ses paysages. La Suisse a été le premier pays européen à adopter une loi de protection de l’environnement, avec pour objectif de préserver l’écosystème. Elle a aussi été pionnière dans les innovations environnementales, depuis près d’un siècle. Elle bénéficie non seulement de l’un des réseaux de chemins de fer les plus denses sur la planète, mais aussi du plus long tunnel ferroviaire au monde et d’eau potable sur l’ensemble de son territoire. Cet esprit pionnier a contribué à forger l’identité helvétique et permis au pays de réaliser des prouesses dans des domaines aussi divers que la gestion et le recyclage des déchets, les transports publics, l’efficacité énergétique et la gestion des sols.

La Suisse est un acteur majeur dans les technologies vertes

Suite à la catastrophe de Fukushima, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse sortirait complètement du nucléaire d’ici 2050. Le Cleantech Masterplan, instrument de soutien politique du développement de produits et de services verts en Suisse, accompagne cette stratégie d’abandon du nucléaire. La capacité d’innovation et de production high-tech du pays garantit par ailleurs l’excellent positionnement de la Suisse dans les réseaux de transport, la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, le traitement des déchets, le recyclage des matériaux et l’efficacité énergétique. Sans surprise, la Suisse fait partie des pays détenant le plus grand nombre de brevets relatifs aux technologies de traitement des eaux usées et de la gestion des déchets, notamment du recyclage. Le pays est à la première place mondiale en ce qui concerne le nombre de brevets dans les technologies propres par habitant, ce qui montre bien l’intérêt d’augmenter les investissements dans ce domaine.

Les technologies propres sont aussi un élément essentiel de l’économie helvétique. Le nombre d’emplois dans le secteur, qui représente presque 5% du PIB helvétique, a augmenté de 25% au cours des cinq dernières années.

Les PME suisses sont leaders en matière d’innovation

La nouvelle édition du Swiss Cleantech Report présente un large éventail de technologies, de produits et de projets développés par des PME, des institutions scientifiques et des start-up helvétiques. Elle montre la mise en œuvre de technologies pionnières dans le traitement de l’eau, la mobilité, les matériaux, la réduction des émissions de CO2, le photovoltaïque, l’efficacité énergétique et les réseaux intelligents. «La Suisse est prête à pousser encore plus loin l’innovation», affirme Doris Leuthard, présidente de la Confédération helvétique, dans l’éditorial du Swiss Cleantech Report.

En juillet 2016, les scientifiques épris d’aventure Bertrand Piccard et André Borschberg sont entrés dans l’histoire en bouclant le premier tour du monde à l’aide d’énergies propres. L’idée de Solar Impulse est née en Suisse. Les études de faisabilité y ont également été réalisées. Un grand nombre de PME helvétiques ont participé à sa conception. Voici un exemple qui illustre parfaitement les capacités du pays dans les technologies propres innovantes. «La Suisse dispose de tout ce qui est nécessaire pour assurer le succès», selon une affirmation de Bertrand Piccard et André Borschberg reprise dans la brochure.

Informations sur les technologies propres en Suisse:

  • Le secteur des technologies vertes emploie actuellement 5,5% de la main-d’œuvre totale.

  • Le secteur a connu une croissance de 25% dans les cinq dernières années et représente presque 5% du PIB helvétique.

  • La majorité des entreprises suisses du secteur sont des PME bien intégrées dans les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial.

  • Des start-up innovantes comme L.E.S.S et Designery émergent chaque année d’instituts de recherche en pointe comme ETH et Empa à Zurich et EPFL à Lausanne.

  • Les dépenses publiques consacrées au soutien de la R&D dans les technologies propres en Suisse sont estimées à plus de 0,5 milliard de dollars pour 2014, auxquels viennent s’ajouter les investissements privés des entreprises helvétiques du secteur, pour un montant largement supérieur.

Plus d’informations sur le Swiss Cleantech Report 2017

Le Swiss Cleantech Report est une publication de référence sur le secteur des technologies propres en Suisse. Il est publié par l’Office fédéral suisse de l’énergie OFEN, l’Office fédéral suisse de l’environnement OFEV, l’Institut fédéral suisse de la propriété intellectuelle IPI, Switzerland Global Enterprise et CleantechAlps, avec le soutien de divers sponsors publics et privés.

Il est disponible en anglais et peut être commandé gratuitement sur le site de CleantechAlps (info@cleantech-alps.com). Une version électronique est disponible à l’adresse www.swisscleantechreport.ch ou sur l’application mobile interactive (Swiss Cleantech Report).

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel