Actualités

Le gouvernement auquel les citoyens se fient le plus

Un récent rapport de l’OECD met en lumière la situation exceptionnelle de la Suisse en ce qui concerne la confiance que les citoyens accordent à leur gouvernement.

L'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OECD) vient de publier « Government at a Glance 2015 ». Le rapport fournit des indicateurs sur l’entier de la chaîne de production gouvernementale, des ressources (financières et humaines) au pratiques et procédures en passant par les tendances générales en termes de performance et résultats. Le chapitre 11, appelé « résultats principaux du gouvernement », analyse le niveau de confiance qu’inspirent les gouvernements.

Sur mandate de l’OECD, Gallup World Poll a effectué un sondage auprès de 1’000 citoyens suisses l’année passée. Presque 80% ont dit avoir confiance en leur gouvernement. Ce pourcentage est le plus élevé parmi les 34 pays de l’OECD. Autre constat encourageant, il semblerait que le taux de confiance en Suisse ait augmenté de 10 points entre 2007 et 2014. De plus, l’étude suggère que la confiance accordée par les citoyens à leur gouvernement reflète leur respect envers la ligne directrice choisie par ce dernier. Les résultats montrent aussi que le niveau de confiance est inversement proportionnel au niveau de corruption perçu. En d’autres termes, le fait que ls Suisses voient les actions de leur gouvernement d’une manières positive les encourage à suivre ses décisions et à le considérer comme non corrompu.

D’ailleurs, la Suisse vient de se placer 5ème dans le “Global Peace Index” publié par l’Institut pour l’Economie et la Paix – une information intéressante lorsque mise en perspective avec les résultats du rapports de l’OECD.

Tous ces éléments mettent en avant la stabilité du système politique suisse. Les structures fédéralistes de la Suisse favorisent la proximité avec l’économie et la population. Le gouvernement est réduit et comprend sept membres qui composent le Conseil fédéral. Chacun d’entre eux assure à tour de rôle la présidence pendant un an. Les États membres de la Confédération suisse, les 26 cantons, ont une importante marge de manœuvre, notamment dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la culture. Les communes sont également autonomes : chaque commune – il y en a environ 2 500 – décide elle-même de son taux d’imposition. Les citoyens suisses peuvent participer directement au processus politique par le biais de référendums, d’initiatives et de décisions populaires. La stabilité politique suisse garantit la sécurité des investissements, un des facteurs contribuant à faire de la Suisse l’une des places économiques les plus attrayantes du monde.

Pour plus d’informations, veuillez vous référer au guide de l’investisseur (Sécurité et Confiance).

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel