Actualités

Les entreprises de la technologie médicale misent sur l’innovation

L’industrie suisse de la technologie médicale se distingue par sa croissance soutenue et ses exportations. Des entreprises bâloises comme Roche ou Straumann contribuent au développement du secteur, grâce notamment à l’innovation.
Les entreprises de la technologie médicale misent sur l’innovation.
Les entreprises de la technologie médicale misent sur l’innovation .

350 des 1350 entreprises de l’Industrie suisse de la technologie médicale (ISTM) ont participé à l’étude de branche menée par Medical Cluster, FASMED et le groupe Helbling. On apprend dans un communiqué que l’organisation faîtière des industries de technologie médicale, FASMED a fait la synthèse des résultats obtenus. Il en ressort que l’industrie de la technologie médicale enregistre depuis 2010 une croissance annuelle d’environ 6%, résultat nettement supérieur à la croissance moyenne du produit intérieur brut de la Suisse. L’année passée, la branche a dégagé un chiffre d’affaires de 14,1 milliards de francs, soit 2,2% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse. Les entreprises bâloises y contribuent pour une grande partie. Parmi les dix plus grands employeurs suisses du secteur de la technologie médicale figurent Roche Diagnostics avec 2370 collaborateurs en Suisse et Straumann avec 763 collaborateurs.

Afin de maintenir leurs bons résultats, les entreprises de la technologie médicale placent l’innovation au cœur de leur stratégie. Pour 79% des fabricants interrogés, le renforcement de l’innovation produit est prioritaire. Seule l’extension de la commercialisation arrive devant avec un résultat de 90%. La Suisse offre un environnement parfaitement adapté. Les entreprises sondées estiment que seuls les Etats-Unis présentent des conditions plus favorables à l’innovation que la Suisse. Dans l’analyse comparative des sites, Singapour, l’Irlande et l’Allemagne occupaient respectivement les places 3 à 5. La Suisse occupe même la première place pour le vivier de main d’œuvre hautement qualifiée.

Pour assurer leur pérennité, les entreprises interrogées veulent maintenir leur capacité d’innovation. Ce qui sera le principal défi pour 83% des sociétés dans la production, 79% dans la sous-traitance, 78% dans le commerce et la distribution, tout comme dans la prestation de service. Trois de ces quatre groupes jugent la réussite dans la capacité à innover comme cruciale. Seul le groupe de la sous-traitance estime à 80% les exigences en matière de documentation et de qualité plus élevées.

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel