Actualités

Les opportunités de la monnaie chinoise

L’économie de la Chine est la deuxième du monde et constitue aujourd’hui l’un des principaux moteurs de la croissance globale. Bien que le gouvernement chinois ne soit pas encore prêt à ouvrir l’économie à la libre circulation des capitaux et à autoriser la convertibilité totale de sa monnaie, il est parvenu à améliorer l’utilisation internationale du renminbi à plus de 10% du volume du commerce extérieur chinois en quatre ans.

Qui peut profiter de ces opportunités?

Pour les entreprises qui opèrent sur le marché chinois, collaborent avec des partenaires chinois ou prévoient de s’implanter sur ce marché, l’internationalisation du renminbi offre une plus grande souplesse dans le trafic des paiements ou les investissements. L’expansion rapide du marché offshore, principalement à Hong Kong, a facilité l’achat de renminbis au cours offshore (CNH), ce dont le commerce transfrontalier peut également tirer parti:

  • les vendeurs peuvent réduire les coûts de la couverture des risques de change tout en abaissant leurs prix car ils facturent en monnaie locale;
  • les acheteurs profitent de prix plus bas, pour un risque de change qu’ils peuvent couvrir et qui se calculait très bien ces dernières années (le RMB subit une pression haussière depuis des années);
  • les exportateurs réduisent leurs coûts administratifs. Ainsi, les autorisations de l’administration étatique des changes pour les transactions en monnaie étrangère n’entraînent pas de charge supplémentaire.

Paiements transfrontaliers réglementés en RMB – usage offshore sans restrictions

Si les paiements transfrontaliers ne sont possibles que pour les achats ou livraisons de marchandises, et pour les contrats de services en fournissant les documents nécessaires, il n’existe toutefois aucune restriction hors de Chine et la monnaie est totalement convertible.

Le marché du RMB offshore a fortement progressé ces trois dernières années
Image retirée.

USD/CNH et USC/CNY
Image retirée.

Les cours onshore et offshore du renminbi (respectivement CNY et CNH) évoluent dans une fourchette étroite. Le renminbi CNH offre une plus grande souplesse pour les opérations commerciales internationales.

La libéralisation des comptes de capital dans le viseur des régulateurs

La Chine va probablement se diriger vers la libéralisation progressive des comptes de capital transfrontaliers, tandis que les activités commerciales et les investissements au-delà des frontières gagneront encore en importance. Combinée aux réformes financières locales, une
politique de soutien des investissements directs chinois à l’étranger, une extension des programmes locaux et étrangers d’investisseurs ou une réduction progressive des restrictions d’achat de devises permettent d’espérer une meilleure intégration de la Chine dans les marchés financiers internationaux ces prochaines années.

Le renminbi, bientôt une monnaie globale?

Les conditions pour faire une monnaie globale résident dans son utilisation pour des transactions financières ou le négoce international, dans la convertibilité des comptes de capital et dans sa fonction de monnaie de réserve.

C’est dans le commerce et la finance que le renminbi a particulièrement gagné du terrain et continuera de progresser. Quant à son évolution vers un statut de grande monnaie de réserve, elle est étroitement liée à la convertibilité des comptes de capital.

L’évolution vers une monnaie mondiale requiert une large déréglementation du marché financier, du cours de change et de la convertibilité des comptes de capital. En outre, des systèmes de paiement modernes constituent un facteur important pour un trafic des paiements interbancaires fiable et transparent.

Par ailleurs, des conventions bilatérales conclues entre le gouvernement chinois et différents Etats permettront une diffusion ciblée du renminbi, comme l’a montré l’accord entre la Chine et l’Australie (convertibilité directe des deux monnaies).

Vous trouverez de plus amples informations sur le renminbi à l’adresse: https://www.credit-suisse.com/conferences/aic/2011/en/reporter/day4/day4_4.jsp

Contact: Peter A. Marti; peter.a.marti@credit-suisse.com; +41 44 333 17 64

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel