Actualités

Les TIC suisses ont de beaux jours devant elles

Pour la première fois, la Suisse intègre le top 10 de l’Indice de développement TIC établi par l’Union Internationale des Télécommunications.

L’Indice de développement TIC (IDI en anglais) est composé de 11 indicateurs et sert de référence pour comparer le stade de développement des technologies de l’information et de la communication dans différents pays. Les indicateurs sont regroupés en 3 sous-indices ; prédisposition, utilisation et compétences.

Avec une valeur agrégée de 8.56 sur 10, la Suisse s’empare de la 7ème place du IDI 2015 – battant ainsi son propre record et faisant son entrée dans le top 10 du classement pour la première fois. Depuis 2010, le pays n’a cessé d’obtenir de meilleures « notes » dans chaque indicateur, par exemple au travers d’un nombre grandissant d’abonnements de téléphones portables à haut débit, de lignes fixes à haut débit ainsi que de ménages possédant Internet. La Corée du Sud, le Danemarque et l’Islande prennent le tête du classement cette année.

Si la Suisse est si avancée en matière de technologies de l’information et de la communication, c’est aussi parce qu’elle possède un vrai « esprit R&D », développe des profils remarquables au travers de ses écoles polytechniques et offre maintes possibilités de financement aux start-ups ainsi que des solutions efficaces en termes de gestion et de protection des données. De tels aspects ont fait de la Suisse une destination séduisante pour les investisseurs étrangers. La scène fintech suisse est, à titre d’exemple, en train de se développer de manière fulgurante avec l’arrivée d’entreprises provenant de divers pays (lien en anglais uniquement).

Pour plus d’informations, merci de vous référer à notre fiche TIC.

Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel