Actualités

Marché du luxe en Afrique du Sud: les biens prisés par les consommateurs

En Afrique du Sud, le marché du luxe est l'un de ceux qui connaissent la plus forte croissance. Le pouvoir d'achat ne cesse d'augmenter à travers le pays. Les citoyens aisés se font de plus en plus nombreux. Les produits haut de gamme sont des marqueurs sociaux importants. Deux rapports de S-GE sur le marché du luxe sud-africain portent une attention spéciale à l'habillement et aux montres de prestige.
Vue du Cap
Les biens de luxe se vendent bien en Afrique du Sud, surtout dans les grandes villes du Cap (photo) et de Johannesburg.

«Les Sud-Africains adorent les marques, la "Brand Awareness" est forte: on adore montrer ce que l’on possède et ce que l’on peut se permettre», explique Anita Dietiker, directrice du Swiss Business Hub South Africa, qui étudie en détail les préférences des consommateurs de la pointe australe du continent.

Les fournisseurs ne se sont pas fait attendre. Beaucoup de grandes marques se sont déjà implantées avec succès, surtout dans les gros centres commerciaux des grandes villes. Exemple au Cap et à Johannesburg, où vient d'ouvrir, en juin, le Mall of Africa, le plus grand centre commercial du continent: 300 magasins et de nombreuses enseignes-phares sur plus de 130 000 m2.

En Afrique du Sud, le marché du luxe est principalement porté par la classe moyenne montante et notamment par les femmes, de plus en plus nombreuses sur le marché du travail. Comme le montrent deux récents rapports de Switzerland Global Enterprise sur «The Luxury Fashion Industry in South Africa» et «The Luxury Watch Industry in South Africa», ce sont surtout les femmes entre 30 et 50 ans qui dictent les tendances de la mode; pour les montres de luxe, ce sont plutôt les hommes de plus de 50 ans.

En Afrique du Sud, les fournisseurs de biens de luxe peuvent compter sur une bonne infrastructure logistique pour la distribution et la vente, dont la qualité n'est pas si éloignée de celle qu'on trouve en Europe. Cela dit, il faut avoir de la persévérance et une bonne assise financière pour s’implanter avec succès sur le marché sud-africain, toujours jugé à haut risque, même dans le secteur du luxe.

Les producteurs suisses ont tout de même un avantage considérable sur leurs concurrents: le «Swiss Made» est, en Afrique du Sud aussi, un bon argument de vente, comme le souligne Nader Erfani, spécialiste de l’Afrique chez Switzerland Global Enterprise. Et pourtant, la seule «swissness» ne suffit pas: la notoriété doit être très grande, la qualité sans reproche, et le produit reconnaissable et inimitable, afin de signaler d'emblée le statut social et financier de son propriétaire.

Pour en savoir plus sur le marché du luxe sud-africain, l'habillement haut de gamme et les montres de luxe:

The Luxury Fashion Industry in South Africa (Link)

The Luxury Watch Industry in South Africa (Link)

Fact Finding Mission: Aviation South Africa (12 - 16 september)

Africa Business Day (5 octobre à Reinach(BL)

Documents

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel