Actualités

Nouveau pôle industriel au centre du Vietnam

La ville de Danang, au centre du Vietnam, entend s’imposer comme un lieu d’investissement tourné vers l’avenir. Les besoins nécessaires en termes de développement des infrastructures sont porteurs de multiples possibilités d’affaires.

cables et serveurs.
Le Vietnam entend devenir un pôle IT pour les entreprises étrangères

Pour encourager les investisseurs à s’installer à Danang et à faire revivre les parcs industriels de la région, la ville développe ses infrastructures. Elle construit, par exemple, un nouveau port en eau profonde pour porte-conteneurs et une centrale hydroélectrique. La ville s’oriente également vers un plan de gestion des déchets moderne grâce à la construction d’une nouvelle usine de traitement.

La ville de 1,3 million d’habitants dispose de bonnes bases économiques pour bâtir son avenir. En 2015, la croissance économique réelle s’élevait à 9,8 % et le revenu par habitant à 2908 dollars, soit 38 % de plus que le revenu vietnamien moyen. L’objectif du gouvernement de la province est d’attirer l’attention d’investisseurs étrangers et de s’imposer comme place économique attrayante, aux côtés de Hô-Chi-Minh-Ville et de Hanoï. La ville souhaite devenir un pôle moderne et tourné vers l’avenir. Pour ce faire, elle construit le Danang Hi-Tech Park, l’un des trois plus grands parcs technologiques du pays.

La première phase du développement s’est terminée par l’aménagement d’un terrain de 300 hectares. Après l’achèvement des travaux, le parc devrait occuper une superficie totale de 1010 hectares. Deux parcs logiciels, un parc IT, ainsi que le complexe du géant de l’industrie informatique FPT sont déjà en service.

Électronique et télécommunications comme base de l’économie

La fabrication de produits de haute technologie destinés aux secteurs de l’électronique et des télécommunications, ainsi que le secteur de la sous-traitance, seront à la base du développement économique. La région souhaite aussi continuer à promouvoir le secteur des services. Le secteur informatique, et surtout le tourisme, représentent déjà plus de 60 % du produit national brut de la région.

Le Vietnam devient de plus en plus un pôle informatique. Des entreprises suisses de renom s’y sont déjà installées, telles que Magnolia, Elca, Aarenet et Axon Active.

«Il ne s’agit néanmoins certainement pas du pays où il est le plus facile de se lancer dans les affaires. En raison de la bureaucratie et de la barrière de la langue, un partenaire de qualité est nécessaire à un projet d’exportation. En Asie en général, un bon réseau de relations est essentiel pour réussir son entrée sur le marché», estime Alain Graf, conseiller Asie chez S-GE.

N'hésitez pas à demandez un entretien à notre conseiller Asie!

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel