Actualités

Starmind: une contribution suisse à l’industrie 4.0

Starmind se considère comme un acteur majeur de la transformation digitale. La société a développé un «cerveau auto-apprenant» qui fournit l’accès direct au savoir dans l'entreprise.

Pascal Kaufmann, vous êtres le CEO de Starmind. Le Forum du commerce extérieur à Messe Zürich le 21 avril 2016, auquel vous participerez comme intervenant, aura pour thème «Industrie 4.0: des modèles d’affaire pour demain». La quatrième révolution industrielle est-elle vitale pour votre entreprise?

Nous nous considérons comme des artisans et des acteurs majeurs de la quatrième révolution industrielle. La rapidité avec laquelle les changements se produisent, la digitalisation et l’automatisation croissantes et l’utilisation de l’intelligence artificielle font faire disparaître des places de travail et conduire à des fractures dans de nombreuses industries. Notre technologie aide les entreprises à sortir gagnantes de cette révolution industrielle.

Quelles mesures prenez-vous pour faire face aux changements induits par l’industrie 4.0?

Nous nous sommes rapprochés de la Silicon Valley, nous recrutons les meilleurs talents de la planète et utilisons des technologies de pointe. Voilà les fondements de notre entreprise. Nous faisons partie intégrante de la quatrième révolution industrielle, nous la façonnons.

Parlons compétitivité: comment les PME suisses actives à l’export peuvent-elles tirer parti des dernières tendances digitales, comme l’internet des objets?

La Suisse, pays cher, a tout intérêt à investir dans l’automatisation, la robotique et l’intelligence artificielle. C’est notre seule chance de développer des produits de qualité à des prix concurrentiels et de pouvoir garder une longueur d’avance sur les pays à bas coûts.

Quel bilan tirez-vous de l’année 2015 en termes d’export, sous l’angle particulier du choc du franc fort?

Comme nos clients sont prêts à payer plus cher pour des produits suisses innovants alliant know-how et qualité, nous avons pu amortir quelque peu le choc du franc.

Quels sont vos espoirs à l’export pour l’année 2016 qui promet d’être mouvementée?

Nous espérons susciter un intérêt croissant pour notre technologie, pour le savoir-faire helvétique et pour sa force d’innovation. La Suisse réunit toutes les conditions pour être un artisan majeur de la quatrième révolution industrielle et conquérir de nouveaux marchés avec des produits novateurs.

Cette interview a paru dans la Handelszeitung du 23 mars 2016.

Pascal Kaufmann, CEO de Starmind, s’exprimera à propos de la transformation digitale lors du Forum du commerce extérieur amle 21 avril 2016 à Zurich. Voir le programme complet.

Ne manquez pas non plus Exporter demain!, le grand rendez-vous export des PME romandes qui sera aussi consacré à la quatrième révolution industrielle. En savoir plus.

Pour en savoir plus sur la question, voir aussi notre Dossier Industrie 4.0.

Plus d’informations sur Starmind: lire la Success Story.

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel