Actualités

Un centre de recherche sur le diabète voit le jour à Berne

Financé par des fonds privés, le Diabetes Center Berne s'installera dans le nouveau bâtiment du centre national de médecine translationnelle sitem-insel d’ici la fin de l’année.

Chercheuse Ypsomed
Le fondateur d’Ypsomed, société spécialisée dans les systèmes d'injection d'insuline, a investi 50 millions de francs dans la construction d’un centre de recherche sur le diabète.

Le diabète est un trouble du métabolisme très fréquent. Aujourd'hui, quelque 400 millions de personnes dans le monde sont touchées par cette maladie, et d’ici 2040 ce chiffre s’élèvera à plus de 600 millions selon les estimations de la Fédération internationale du diabète. Afin de développer de nouvelles solutions et approches thérapeutiques, ainsi que pour soutenir les start-up actives dans ce domaine, Willy Michel, président du conseil d’administration du groupe Ypsomed, a investi 50 millions de francs dans la construction d’un centre de recherche sur le diabète. Le Diabetes Center Berne (DCB) sera basé dans le futur bâtiment de l’Institut suisse pour la médecine translationnelle et l’entrepreneuriat (sitem-insel), qui offre des conditions idéales pour ce type de recherche.

Une plateforme de coopération innovante

Le nouveau centre de recherche travaillera en étroite collaboration avec la Clinique universitaire de diabétologie, d’endocrinologie, de médecine nutritionnelle et de métabolisme (UDEM) de l’Hôpital de l’Ile. Cette coopération, qui concerne notamment le processus de translation, à savoir le passage de la recherche aux essais cliniques puis au produit, est une opportunité majeure : « Le site médical de Berne a énormément de potentiel pour progresser dans la recherche sur le diabète en raison des synergies entre sitem-insel, l’Hôpital de l’Ile, le Diabetes Center Berne nouvellement créé et le Centre ARTORG de l'Université de Berne. Grâce au Diabetes Center Berne, nous serons en mesure d'attirer des collègues du monde entier à Berne afin de simplifier et améliorer le traitement », explique Christoph Stettler, directeur de l’UDEM, dans un communiqué.

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel