Actualités

Un énorme potentiel d'acheteurs pour les exportateurs suisses

Les pays en développement comme le Brésil, l'Indonésie, l'Inde et la Chine sont le moteur de la croissance de la consommation mondiale. De tels pays seront à l'origine des deux tiers de la progression de l'économie mondiale en 2030.

La principale source de cette future croissance économique réside tout simplement dans le pouvoir de consommation de la classe moyenne des pays émergents. Près de 2,5 milliards d'habitants des pays en développement peuvent dépenser chaque jour entre 10 et 100 dollars. Ceci correspond à cinq fois la classe des consommateurs des 34 Etats membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et représente un énorme potentiel de consommation, y compris pour les exportateurs suisses. En 2030, les deux tiers de la croissance mondiale seront générés par les pays en développement.

Une classe de consommateurs jeune et en croissance
Alors que la population des pays développés vieillit, les pays émergents se distinguent par une classe de consommateurs relativement jeune et qui s'accroît. En 2050, il y aura au Japon quatre habitants de plus de 65 ans pour seulement cinq habitants de moins de 65 ans. En Europe, on dénombre d'ores et déjà un habitant de plus de 65 ans pour deux habitants de moins de 65 ans. De nouveaux modèles de prévoyance vieillesse sont requis et les formes de travail flexibles au-delà de l'âge de la retraite prennent de plus en plus d'importance à cet égard. 

La croissance démographique nécessite des investissements en infrastructure
Dans les pays émergents, le ratio de personnes âgées par rapport à la population plus jeune continue d'augmenter légèrement, mais il reste deux fois moins élevé qu'il ne l'était en Europe dans les années 1960. D'après le «Global Wealth Report 2014» du Credit Suisse, l'accroissement de la classe moyenne dans les pays émergents devrait atteindre 30% d'ici 2019. Les trois quarts de cette augmentation seront le fait de l'Asie. La croissance démographique des pays émergents et l'augmentation attendue des revenus favorisent la progression économique mondiale et requièrent d'importants investissements en infrastructure de la part des Etats.

La dépréciation monétaire et l'inflation influent sur le revenu des ménages
En collaboration avec AC Nielsen, un institut de sondage international, le Credit Suisse mène chaque année une enquête auprès de consommateurs des marchés émergents, la dernière en date étant l'«Emerging Consumer Survey 2015». Pour les besoins de cette enquête, près de 16'000 ménages dans huit pays différents ont été interrogés l'an passé. L'étude se concentre sur les quatre thématiques suivantes: situation financière, prévisions d'inflation, évolution du revenu des ménages et acquisitions prévues.

Image retirée.

La Russie pâtit de la faiblesse du rouble
La situation financière des ménages s'améliore en Indonésie et en Inde, mais aussi en Chine. En revanche, la Russie pâtit de la faiblesse monétaire du rouble. C'est en Indonésie et au Brésil que les consommateurs se montrent les plus confiants quant à la croissance des revenus des ménages.

Les consommateurs se focalisent sur la mobilité, les voyages et l'e-commerce...
L'accroissement de la fortune est en corrélation directe avec la possession d'une voiture. Depuis 2010, la croissance annuelle des immatriculations d'automobiles enregistrée en Chine s'élève à 13%. L'Inde et l'Indonésie sont les prochains pays qui devraient connaître la même évolution. Le marché automobile chinois est toutefois soumis à des réglementations relativement strictes dans le cadre du contrôle de la pollution. Pour les fabricants du domaine de la sous-traitance qui améliorent continuellement l'efficacité énergétique, mais aussi la sécurité dans le secteur automobile, la région Asie-Pacifique offre un potentiel considérable.

Image retirée.

… et partent plus souvent et plus longtemps en vacances
La mobilité accrue ne concerne pas seulement la branche automobile. La fréquence souhaitée et la durée demandée pour les vacances augmentent. La croissance dans ce domaine s'élève à plus de 13% par an. Le souhait de vacances et l'intention de dépenser de l'argent dans ce cadre sont les plus forts au Mexique et en Inde, tandis que l'on constate un certain recul de cette tendance en Chine, qui reste malgré tout le principal marché en chiffres absolus. D'après l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations Unies, la Chine et l'Asie du Sud-Est vont générer près de 40% de la croissance dans le secteur du tourisme au cours des années à venir.

Une forte croissance sur le segment de la vente en ligne
La pénétration croissante d'Internet dans les coins les plus reculés du monde, l'augmentation du pouvoir d'achat des consommateurs et une infrastructure de magasins sous-développée stimulent la demande des pays émergents en produits issus de l'e-commerce. Le succès de la plate-forme chinoise de transaction en ligne Alibaba en est de loin l'exemple le plus connu. L'enquête auprès des consommateurs dans les pays en développement laisse entrevoir une forte croissance du segment de la vente en ligne. 65% des consommateurs chinois interrogés effectuent leurs achats sur Internet. On peut s'attendre à ce que la pénétration globale de l'e-commerce en Asie dépasse prochainement celle en Occident. Alors qu'en 2013 le volume de biens vendus en ligne s'est élevé à 400 milliards de dollars, la région Asie-Pacifique devrait franchir le seuil du billion de dollars en 2017. A titre de comparaison, les ventes en ligne aux Etats-Unis devraient passer de 430 milliards à 660 milliards de dollars d'ici 2017 d'après les spécialistes de l'institut d'études de marché eMarketer.

Image retirée.

La numérisation concerne toutes les branches
La tendance en pleine expansion consistant à faire des affaires par voie numérique, que ce soit pour pallier l'absence d'infrastructure, pour gagner du temps ou par souci de confort, concerne toutes les branches. Les produits proposés efficacement sur Internet et acheminés en toute sécurité jusqu'à l'acheteur trouvent de plus en plus en ligne le potentiel de croissance recherché. L'e-commerce permet en outre d'accéder à un nouveau marché pour un coût relativement peu élevé, ce qui est un atout non négligeable dans la compétition visant à séduire les consommateurs des pays émergents.

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel