Exemples de Réussite

Un logiciel qui traque les moindres anomalies

ViDi Systems SA distribue la première suite logicielle prête à l’emploi basée sur le «deep learning»: le programme apprend seul et prend des décisions rapides comme l’éclair. Il est capable de détecter des erreurs sur des pièces de machines ou d’horlogerie, des soudures, des panneaux solaires ou des textiles complexes. Le logiciel est aujourd’hui testé ou opérationnel dans des entreprises américaines de renom.
Solution industrielle de «deep learning» Elles sont minuscules et quasi invisibles à l’oeil nu. Les contrôleurs qualité savent à quel point il est difficile de détecter les erreurs et les variations de production. Les tests prennent du temps et ne sont pas toujours infaillibles. Là aussi, l’industrie 4.0 – ou plus exactement le «deep learning» – fait sa révolution. Chez ViDi Systems à Villaz-Saint-Pierre (FR), une équipe de neuf ingénieurs travaillent au développement de logiciels de pointe pour le contrôle qualité depuis 2012. La société distribue la première suite logicielle industrielle d’inspection visuelle prête à l’emploi basée sur le «deep learning»: le programme apprend seul et prend des décisions rapides comme l’éclair. L’intelligence artificielle a fini par investir les halles de production.   Une nouvelle niche Le logiciel de ViDi est capable de détecter des erreurs sur des pièces de machines ou d’horlogerie, des soudures, des panneaux solaires ou des textiles et d'identifier et de classer des produits, sans l’aide de codes-barres. Dans les mines à ciel ouvert, il enregistre par livecam les trajets effectués par les véhicules de transport. «Les possibilités d’utilisation sont illimitées», explique Nicolas Corsi, CEO de ViDi. L’entreprise fribourgeoise occupe une nouvelle niche unique. Aucun autre produit n’est aussi avancé sur le plan technologique ni aussi efficace, notamment dans les manufactures horlogères suisses les plus réputées.   Approche pas à pas du marché La demande de dispositifs de contrôle automatisés est en hausse, principalement aux USA. En juin 2014, ViDi a donc commencé à tâter le terrain. Bilan: aux USA plus de 500 000 personnes sont employées dans le contrôle qualité. La société a alors participé à des salons, organisé des road shows chez des revendeurs et des intégrateurs systèmes et est omniprésente dans les médias sociaux. Aujourd’hui sa suite logicielle est en test dans des entreprises américaines de renom. Certaines l’ont déjà adoptée. Et ce n’est qu’un début: ViDi compte générer un chiffre d’affaires de plusieurs millions de dollars ces trois prochaines années. Comme l‘intelligence artificielle commence à faire son entrée dans notre quotidien, la suite logicielle de ViDi va devenir une pièce maîtresse dans le paysage industriel hautement connecté de demain.

Avec le logiciel ViDi, les ordinateurs
apprennent comme des enfants.

Nicolas Corsi, CEO ViDi Systems SA

Documents

Liens

Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel