Actualités

Un système dual qui fait l’envie du monde entier : les jeunes professionnels suisses sont parmi les mieux formés

Les jeunes professionnels suisses font partie de l’élite internationale. Cela s’explique largement par notre système de formation dual qui permet à toutes et tous de s’épanouir dans un métier technique. C’est ce que démontre une étude récente.
Lors des SwissSkills Day 2017, les jeunes professionnels suisses étaient à l’honneur.
En effet, ils sont parmi les meilleurs au monde.

L’équipe nationale suisse des métiers — l’équipe SwissSkills — se classe depuis des années en tête des concours internationaux, avec des résultats remarquables. Ainsi, en 2016, l’équipe suisse était championne d’Europe.

La raison de ce succès est à chercher dans le système de formation suisse, unique au monde. Grâce à la combinaison de formations académique et d’apprentissage professionnel pratique, les jeunes ont la possibilité, même si leur notes scolaires ne sont pas très bonnes, de s’épanouir dans un métier — et même de participer à des championnats internationaux! C’est ce que confirme l’étude «Die Top 200 des beruflichen Nachwuchses» (le top 200 de la relève professionnelle) de Magrit Stamm, professeure en sciences de l’éducation, présentée lors du SwissSkills Day 2017, le 8 février à Berne.

La grande qualité de la formation professionnelle, un atout pour l’innovation en Suisse

Le système de formation dual suisse complète des filières académiques classiques de haut niveau international par des apprentissages techniques, axés sur la pratique et les épreuves de terrain. D’une durée de trois ou quatre ans, ces formations professionnelles s’orientent en fonction des qualifications effectivement demandées par le monde du travail, et aux emplois disponibles. La coexistence de filières académiques et d’apprentissages professionnels assure un équilibre idéal entre aptitudes théoriques et talents pratiques. L’excellence de la formation professionnelle est un facteur central de la capacité d’innovation et de la compétitivité de l’économie suisse, qui offre à une main-d’oeuvre technique et administrative motivée et qualifiée des postes intéressants et des possibilités de développement de carrière.

Le système de formation suisse jouit d’un grand prestige au niveau international. Dans le Global Competitiveness Report du Forum économique mondial, il se classe depuis des années au premier rang mondial.

«L’étude publiée aujourd’hui par Mme Stamm prouve, une fois de plus, le caractère unique et précieux de notre système de formation dual. En Suisse, les jeunes jouissent de belles opportunités professionnelles, quelles que soient leur milieu d’origine ou leurs aptitudes scolaires», a déclaré le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann lors d’une conférence de presse au SwissSkills Day 2017, le 8 février à Berne.

Une initiative pour faire venir en Suisse les Championnats mondiaux des métiers

La toute récente «Initiative SwissSkills» vise à renforcer encore davantage le système de formation professionnel suisse, a poursuivi le conseiller fédéral. Son ambition est de promouvoir encore davantage l’apprentissage «à la suisse» en soulignant face au monde entier ses avantages et possibilités. En outre, elle vise à amener les WorldSkills 2021 à Bâle. La désignation de la ville-hôte aura lieu lors des WorldSkills 2017 à Abou Dhabi.

L’«Initiative SwissSkills» est soutenue par des acteurs publics et du secteur privé.

Source : communiqué SwissSkills (disponible en français, allemand et italien)

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel