Actualités

Une filiale de Roche obtient le feu vert pour un traitement contre le cancer

Genentech, filiale du groupe pharmaceutique bâlois Roche, a obtenu l’homologation américaine pour son médicament TECENTRIQ, destiné à traiter certaines formes de cancer du poumon.
Genentech obtient le feu vert pour un traitement contre le cancer. (image témoin)
Genentech obtient le feu vert pour un traitement contre le cancer. (image témoin)

TECENTRIQ (Atezolizumab) est un traitement pour les personnes atteintes de cancer du poumon non petites cellules (NSCLC), a annoncé Genentech dans un communiqué. L’homologation accordée par l’autorité sanitaire américaine, la Food & Drug Administration (FDA) fait suite aux résultats positifs des études de phase II et de phase III. La filiale de Roche a pu démontrer que les patients sous TECENTRIQ avaient une survie prolongée de 13,8 mois en moyenne. Sachant que comparé à une chimiothérapie sous Docetaxtel, la survie la plus longue est de 4,2 mois. Désormais, il est possible d’administrer TECENTRIQ chez les patients dont la maladie continue de progresser malgré une chimiothérapie.

Pour évaluer la gravité de la maladie, l’étude s’est appuyée sur le bio marqueur de mort-ligand programmé 1 (PD-L1). TECENTRIQ s’attaque aussi à cette protéine, ce qui explique sans doute son efficacité. « TECENTRIQ est l’unique et premier traitement d’immunothérapie homologué qui s’attaque à la protéine PD-L1 et qui pourrait jouer un rôle important dans l’efficacité du médicament », a déclaré le Médecin en chef de Genentech et Roche, Sandra Horning.

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel