Exemples de Réussite

Bioma SA à la reconquête du Mexique

Les produits sans substances chimiques de Bioma SA permettent de réduire la pollution de l’environnement causée par l’agriculture, l’élevage, l’assainissement des sites contaminés ou la viticulture. Ils contribuent au bien-être des animaux et des hommes grâce à une technologie innovante: «Geolife». Pour préparer son retour sur le marché mexicain, l’entreprise tessinoise a fait appel au savoir-faire et au soutien de S-GE.

Tractor on a field

Produits sans substances chimiques ni organismes génétiquement modifiés
Depuis plus de 25 ans, Bioma SA fournit dans le monde entier des produits uniques en leur genre, sans substances chimiques ni organismes génétiquement modifiés. En viticulture, par exemple, l’ajout de sulfites pour la conservation du vin provoque intolérances, allergies ou problèmes respiratoires chez 10% environ des consommateurs. Avec «Epyca», Bioma SA a mis au point une gamme de produits à base de pépins de raisin présentant un pouvoir antioxydant supérieur à celui des sulfites. Ils empêchent ainsi toute altération du goût ou de l’arôme du vin. «Epyca» convient parfaitement aux vins vendus sous label bio.

Viabilité environnementale et développement durable: deux facteurs clés de réussite

«Ampelos» est une autre innovation utilisée dans la viticulture. Ce produit stimule le développement des microorganismes dans le sol, ce qui permet de retenir l’eau et de réduire l’utilisation d’engrais de près de 70%. Avec un sol maintenu dans un état d’équilibre, le rendement du vignoble est sensiblement amélioré.

«De plus en plus de personnes sont sensibilisées à la protection de l’environnement et à la santé des personnes et des animaux. Nos produits se sont toujours caractérisés par une meilleure éco-compatibilité et une sécurité absolue pour les utilisateurs et les consommateurs», indique Paolo Bassanini, CEO de Bioma.

Selon lui, l’aspect novateur de l’entreprise consiste à avoir développé des produits qui s’intègrent aux processus de production naturels. Et Paolo Bassanini d’ajouter: «Nous obtenons ainsi un meilleur rendement et une plus grande qualité par rapport aux autres systèmes.»

Des résultats impressionnants dans l’élevage

Afin de réduire les émissions nocives d’ammoniac, Bioma SA a mis au point le produit «Kopros». Les résultats sont tout bonnement impressionnants: réduction de 90% des émissions d’ammoniac, une meilleure santé et une meilleure propreté des animaux, un tiers de fumier en moins et diminution de la mortalité lorsque les animaux prennent du poids. Ainsi, dans les élevages de volailles, les cycles de croissance des poulets ont pu être réduits dans de nombreux cas sans recours aux vaccins. Ces améliorations ont un effet positif sur les rendements de la filière avicole, mais également pour d’autres animaux de ferme. Cette évolution favorable est rendue possible par une solution rétablissant l’équilibre de la flore microbienne naturelle sans ajout d’aucune substance chimique. À l’instar des autres produits de Bioma SA, Kopros repose sur la technologie «Geolife», un processus de production mis au point par l’entreprise qui active, équilibre et stabilise les nombreux composés organiques.

Un taux d’exportation qui grimpe à 60%

Avec ses produits écologiques, Bioma SA atteint un taux d’exportation de 60%, ses marchés principaux étant l’Italie, la France, les États-Unis, le Mexique et la Géorgie.

Paolo Bassanini: «Nombre de nos marchés cibles sont des pays ayant une forte économie agricole. Les exportations revêtent donc une grande importance pour nous. Grâce à la bonne réputation de la Suisse, proposer des produits avec le logo Swiss Made, gage de qualité, de précision et d’efficacité, est un atout de taille.»

L’entreprise suisse était présente sur le marché mexicain entre 1994 et 2004 via un distributeur. Cette coopération s’est malheureusement mal terminée car le distributeur a commis de graves manquements en matière douanière en particulier. Malgré la bonne diffusion des produits Bioma au Mexique, les exportations vers ce pays avaient dû être stoppées – un sérieux revers pour l’entreprise tessinoise.

2015, l’année du retour au Mexique

En 2015, Bioma SA s’est décidée à tenter un retour au Mexique, mais cette fois en créant une filiale. S-GE l’a activement soutenue tout au long de ce processus. Elle l’a mise en contact avec une société fiduciaire de confiance et un avocat et l’a épaulée pour la création de la filiale nommée «Geolife Swiss», l’inscription au registre du commerce et l’immatriculation au registre des investissements étrangers. Sur le plan administratif, S-GE lui a apporté son aide pour l’inscription au registre fiscal et l’ouverture de comptes bancaires. Fin 2018, un événement a été mis sur pied conjointement pour prospecter des clients.

Le Mexique, porte d’entrée vers les pays voisins

Les premières expériences glanées sur le marché mexicain ont été si positives que Bioma SA envisage de s'implanter sur d’autres marchés d’Amérique du Sud.

«L’Amérique du Sud est le premier marché agricole mondial, mais produit en recourant à d’énormes quantités de produits chimique polluants.», révèle Paolo Bassanini. «Nos produits pourront faire une vraie différence lorsqu'il s’agira de couvrir les besoins alimentaires prévus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à l’horizon 2050. En effet, pour répondre à une telle demande, il faudra augmenter la production d’environ 70%.»     

 

Vous souhaitez exporter vers l'Amérique latine?

N'hésitez pas à contacter notre conseiller pour l'Amérique, Benedikt Schwartz, qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. Vous pouvez aussi réserver un  entretien-pays Amérique latine avec nos spécialistes du continent sud-américain. Des services gratuits et sans engagement.

Contact

Galerie d'images Bioma

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel