Exemples de Réussite

Formation médicale: simulateurs d’opérations chirurgicales

VirtaMed AG

Il faut d’excellentes connaissances théorique et beaucoup d’expérience pour réaliser des endoscopies. En orthopédie, en urologie ou en gynécologie, les chirurgiens peuvent acquérir l’habileté nécessaire de façon pratique et sans risque sur simulateurs VirtaMed. L'entreprise suisse est l'un des leaders mondiaux de la formation virtuelle en chirurgie mini-invasive.

Simulator

Après 12 ans d’existence seulement, la startup suisse VirtaMed AG emploie déjà 100 personnes. Elle a développé près de 1000 simulateurs et exporte environ 95% de sa production. Une trajectoire sans faute qui lui a valu d’être nommée pour la finale de l’Export Award 2019.

«VirtaMed est leader mondial des simulateurs de réalité virtuelle de qualité supérieure», explique Phil Norris, responsable Marketing & Analytics de la société basée à Schlieren (ZH). Cela signifie que «les chirurgiens peuvent s’entraîner aux interventions dans un environnement sans risque». On trouve à l’origine des produits de VirtaMed la volonté de diplômés de l’ETH de changer la formation des médecins: «Tout comme les pilotes apprennent le métier sur des simulateurs de vol, nous permettons aux médecins de se faire la main avant de traiter des patients». Ils peuvent aujourd’hui s’entraîner à réaliser des arthroscopies du genou, de la cheville, de la hanche ou de l'épaule ou des interventions urologiques ou gynécologiques. Aujourd’hui près de 1000 simulateurs VirtaMed sont utilisés dans les hôpitaux et centres de formation médicale d’une cinquantaine de pays pour former les médecins à l’endoscopie à moindre coût. 

«L’efficacité de nos simulateurs en tant qu’outils de formation, est prouvée par de nombreuses études en comparaison avec les méthodes traditionnelles, ainsi que vis-à-vis de la concurrence», précise Phil Norris.

D’abord l’Amérique, puis le Japon

Ces dernières années, VirtaMed a développé un réseau mondial de partenaires pour la distribution. Le marché le plus important est les États-Unis, qui absorbe 50% des ventes. Un résultat obtenu grâce à l’efficacité d’un distributeur et à la mise en place stratégique d’une filiale de l'entreprise. «Nous avons renforcé notre équipe de distribution avec du personnel de service après-vente afin de pouvoir réagir rapidement et localement aux souhaits de nos clients», explique Phil Norris. Après son succès en Amérique du Nord, VirtaMed a également bâti un réseau de vente en Chine et a ouvert une filiale à Shanghai l'année dernière. «En France aussi nous n’avons cessé de renforcer notre présence depuis notre entrée sur le marché en 2012, explique le directeur marketing, de même qu’en Allemagne, où VirtaMed travaille avec succès avec le premier fabricant de dispositifs endoscopiques.  

VirtaMed se prépare actuellement à entrer sur le marché japonais. Pour ce faire, elle a sollicité le soutien de Switzerland Global Enterprise. Son potentiel de croissance à l’international reste important, selon Phil Norris: «Alors que la simulation s'impose comme une méthode de formation, VirtaMed continuera à développer des produits et services évolutifs pour chaque marché, avec le soutien d’équipes de service après-vente ancrées localement, proches des clients et réactives à leurs besoins.»

Images VirtaMed

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel