Global Opportunities

ICT: la Serbie mise sur l’innovation

Stimulé par le gouvernement serbe et diverses initiatives d’organisations à but non-lucratif et d’investisseurs internationaux, le marché serbe des ICT a atteint de nouveaux sommets en 2017. Les secteurs public et privé ont uni leurs forces pour engager le marché des ICT sur la voie de l’innovation, au lieu de compiler les expériences des autres pays. Avec la législation sur la formation duale (inaugurée par des experts du gouvernement suisse), un nouvel office chargé du développement technologique, l’e-gouvernement et la priorité accordée aux ICT pour suivre les tendances mondiales, la Serbie mise sur les ICT, ce qui est très intéressant pour les investisseurs étrangers.   

La Serbie compte actuellement près de 35 000 professionnels dans le secteur ICT
La Serbie compte actuellement près de 35 000 professionnels dans le secteur ICT

ICT en Serbie

 Le potentiel de consommation ICT en Serbie croît rapidement:

  • Près de 70 % des foyers serbes ont au moins un PC.
  • Près de 100 % des utilisateurs de PC ont aussi un accès à Internet.
  • Plus de 60 % des connexions à Internet sont en haut débit.
  • Plus de 87 % des utilisateurs se servent de leurs ressources ICT (presque) tous les jours.
  • Plus de 83 % des utilisateurs se connectent à Internet (presque) tous les jours.
  • Environ 45 % des internautes effectuent des achats en ligne.

Selon une enquête de LinkedIn et de l’Institut de statistique de la République de Serbie, le pays compte actuellement près de 35 000 professionnels dans le secteur ICT. Ce chiffre a augmenté de façon constante malgré la forte expatriation de Serbes partis travailler dans l’Union européenne et en Amérique du Nord.

Professionnels ICT par sous-spécialisation, d’après STARTIT, principal portail ICT en Serbie:

  • 11 500 développeurs (environ 9 000 professionnels de Java avec des sous-spécialisations en PHP, par exemple)
  • au moins 15 000 ingénieurs réseaux et Internet.

Les autres sont des professionnels du webmarketing, des designers, des managers, etc.

Office pour les technologies de l’information et la gouvernance électronique

Le 27 juillet 2017, le gouvernement serbe a adopté par décret la création de l’Office pour les technologies de l’information et la gouvernance électronique. Cette institution a pour mission de consolider les ressources informatiques de l’Etat, d’assurer la connectivité entre divers systèmes d’information, de fournir une aide solide et d’établir la base du développement de l’e-gouvernance de la Serbie. Parmi les principales priorités du gouvernement comptent notamment la numérisation de l’administration de l’État et les prestations de services facilement et rapidement accessibles pour les citoyens.

Initiative «Digital Serbia»  

Fin mai 2017, l’initiative « Digital Serbia » a été lancée par la maison d’édition suisses, Ringier Axel Springer Serbia et plusieurs autres entreprises technologiques leaders. Cette initiative prolonge le succès de « Digital Switzerland ». Digital Serbia s’attache à améliorer le cadre et l’écosystème nécessaires pour encourager l’entrepreneuriat technologique et l’innovation numérique dans le domaine de l’économie et de l’éducation en Serbie.

Science Technology Park Belgrade  

 Le Science and Technology Park (STP) de Belgrade est cofinancé par le Secrétariat d’État suisse à l’économie (SECO). Il a été inauguré au milieu de l’année 2015 par le ministre suisse de l’Économie, Johann Schneider-Ammann. Actuellement, plus de 400 personnes y travaillent, et la structure héberge 57 entreprises high-tech, y compris des sociétés d’informatique suisses: InterVenture, MDPI, Phytonet. C’est la première institution de ce genre en Serbie. Elle est devenue un acteur majeur dans le contexte de l’innovation. Un accord a été signé récemment pour étendre le soutien de la Suisse dans ce cadre.

 

Des success stories suisses en Serbie

Sky Express d.o.o. : Les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées, complexes et intuitives. Cela signifie qu’il est nécessaire d’avoir une compréhension solide des modes de protection des données sensibles. Parallèlement, les entreprises génèrent de grandes quantités de données sensibles. Celles-ci sont non seulement conservées de manière passive et activement protégées, mais aussi utilisées dans la communication d’entreprise partout dans le monde, ce qui les expose au risque d’attaques et d’utilisations abusives. L’équipe d’experts spécialisés dans le domaine de la sécurité, avec le soutien de partenaires en matière de technologies stratégiques émergentes, propose au marché ICT actuel les meilleurs aspects du swiss made: qualité, fiabilité et innovations constantes. Ces qualités se retrouvent dans le scan des vulnérabilités, le test de pénétration, le repérage et l’identification des failles de sécurité, le consulting en matière de sécurité, mais aussi la formation et la planification des RH en matière de sécurité.

Sky Express: détenue à 100 % par une entreprises suisse, leader en matière de distribution de logiciels de sécurité informatique et de prestation de services dans la région, Sky Express a connu une nouvelle année de succès. Elle a gagné l’un de ses plus grands comptes sur les marchés régionaux comme EPS (Electric Power Industry of Serbia), qui est la plus grande entreprise de la région des Balkans, avec plus de 35 000 employés. Elle a aussi renouvelé ses contrats avec le gouvernement et les ministères de Serbie pour assurer la protection de leurs données numériques grâce à des applications web sécurisées produites par le leader mondial, l’entreprise suisse OPEN SYSTEMS de Zurich.

InterVenture: entreprise informatique suisse de délocalisation de proximité (nearshoring) fondée à Zurich en 2010. Elle est spécialisée dans la mise en place d’équipes de développement de logiciels sur mesure en Serbie. Marko Đurić, CEO d’InterVenture, explique: «Belgrade se structure pour devenir la capitale technologique de l’Europe du Sud-Est, en raison de son grand vivier de talents locaux. Les conférences sont déjà nombreuses sur les divers sujets ICT, ce qui permet de partager des expériences et des connaissances.»

Namics: cette entreprise suisse d’ingénierie informatique leader a attiré beaucoup d’ingénieurs très qualifiés en Serbie. Namics fournit des services complets dans un grand nombre de secteurs d’activité: banques, télécommunications, automobile et médical. D’après son porte-parole, ses attentes sont satisfaites: « Après l’ouverture de notre bureau à Belgrade, nous avons défini plusieurs objectifs: embaucher et former 50 ingénieurs sur les trois premières années, devenir une référence locale incontournable dans la communauté informatique et enfin, être plus compétitif sur le marché en Suisse et en Allemagne. Après seulement deux ans, nous pouvons confirmer que nos objectifs sont presque atteints.»

Zühlke Engeneering est une autre entreprise suisse ayant un bureau à Belgrade. Zühlke Serbia est un employeur attractif qui propose des opportunités de carrière motivantes pour les ingénieurs informaticiens compétents et très motivés. Au sein du groupe Zühlke, Zühlke Serbia se positionne comme un centre d’expertise pour le développement agile de logiciels. 

Comment exploiter ces opportunités

Si vous souhaitez une évaluation approfondie sans engagement de vos opportunités sur le marché serbe des ICT, veuillez vous adresser à notre consultant senior S-GE, Benedikt Schwartz

 

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel