Global Opportunities

Essor des véhicules équipés de piles à combustible sur le marché sud-coréen

Selon McKinsey, le secteur des piles à combustible générera chaque année une valeur ajoutée de 2500 milliards d’USD et créera plus de 30 millions d’emplois dans le monde d’ici 2050. Le gouvernement et les entreprises de Corée du Sud mettent les bouchées doubles pour augmenter le nombre de véhicules équipés de piles à combustible (hydrogène) dans le pays. En Suisse, de plus en plus d’entreprises travaillent à la création d’un réseau de ravitaillement en hydrogène.

Recharge d’un véhicule à hydrogène
Recharge d’un véhicule à hydrogène

Le gouvernement et les entreprises de Corée du Sud ont convenu d'investir 2,3 milliards d’USD pour développer l’écosystème industriel des véhicules à hydrogène. L’accord prévoit de construire des usines fabriquant des voitures et des autobus à pile à combustible, des blocs de piles, et de mettre au point des conteneurs pour le stockage des piles à combustible. La Corée sera alors capable d’approvisionner 16 000 véhicules à pile à combustible et 310 stations à hydrogène seront installées dans le pays d’ici 2022.

 

Le gouvernement prévoit également d’augmenter les subventions à l’achat de véhicules à hydrogène et d’augmenter le nombre de stations de recharge, afin de stimuler les ventes de voitures écologiques. Il compte installer davantage de stations de recharge dans 160 aires de repos des principales autoroutes et routes nationales d’ici 2022, et 150 stations dans les grandes villes. Actuellement, la Corée du Sud ne compte que 16 stations à hydrogène – contre 101 au Japon – et compte en construire 320 de plus d'ici 2025.

Un projet pilote avec des bus à hydrogène

Le gouvernement prévoit de déployer 1000 autobus fonctionnant à l’hydrogène d'ici 2022; il lancera un projet pilote impliquant 20 bus dans cinq grandes villes en 2019.

C’est le géant coréen de l’automobile, Hyundai Motor, qui a pris l’initiative de ce projet. Hyundai Motor a été le premier constructeur automobile, en 2013, à produire en masse des piles à combustible pour le modèle ix 35. En 2017, Hyundai Motor a lancé Nexo, véhicule électrique à pile à combustible (FCEV) affichant la plus grande autonomie, soit 609 kilomètres, et rechargeable en cinq minutes. La même année, Hyundai Mobis, société sœur de Hyundai Motor qui produit des pièces automobiles, a été la première entreprise au monde à mettre en place un système de production intégré pour les composants essentiels des FCEV, avec une capacité de production annuelle de 3000 groupes motopropulseurs.

Actuellement, 200 FCEV roulent dans les rues coréennes, tandis que Volkswagen détient 10 marques automobiles et vend chaque année 10 millions de véhicules dans le monde entier. Afin de renforcer leur synergie, Hyundai Motor et Audi ont noué un partenariat pour mettre au point des FCEV et stimuler les innovations technologiques, dans le but de consolider la croissance de ce secteur.

Un autre géant de l’industrie chimique, SK Energy, et Korea Post ont également décidé de pénétrer le marché des FCEV, en plaçant des bornes de recharge dans 3570 stations-service et 3500 bureaux de poste.

Comment profiter de ces opportunités?

Des perspectives commerciales s’ouvrent à toutes les PME suisses actives dans la production de piles à combustible hydrogène ou de stations de recharge. Pour en savoir plus sur ces débouchés, sans engagement de votre part, n’hésitez pas à contacter notre conseillère S-GE pour la Corée du Sud, Alain Graf.

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel