Global Opportunities

Colombie: opportunités commerciales dans les biotech

La Colombie espère, d’ici 2032, être reconnue comme un chef de file dans le développement, la production, la commercialisation et l’exportation de produits à haute valeur ajoutée dérivés de l’utilisation durable de la biodiversité. Dans cette optique, l’expertise et les technologies suisses dans l’industrie biotechnologique pourraient s'avérer de précieux atouts.

Les biotechnologies en Colombie
Les biotechnologies en Colombie

La Colombie est l’un des pays dont la biodiversité est la plus riche au monde: sur 0,7% des terres émergées de la planète, elle héberge 10% des différentes formes de vie (50 000 espèces, dont plus de 70% de plantes, algues et lichens), ce qui ouvre des possibilités considérables pour la biomédecine et la biocosmétique.

Le pays est bien situé sous les tropiques, avec une grande variété d’étages thermiques, les températures variant entre plus de 24°C et moins de 6°C, ce qui favorise l’existence d’écosystèmes très divers (forêts naturelles, savanes, zones arides, zones humides, pics enneigés, etc.). De plus, c’est le premier pays au monde en matière de diversité des oiseaux et des orchidées; le deuxième pour la flore, avec plus de 50 000 espèces répertoriées (dont 36% sont endémiques), pour les amphibiens, les poissons d'aquaculture en eau douce et les papillons; le troisième pour les reptiles et les palmiers et le quatrième pour les mammifères.

Le gouvernement promeut activement l’industrie des biotech

Le gouvernement national a conçu une politique visant à mettre en place les conditions économiques, techniques, institutionnelles et juridiques permettant de mobiliser les ressources publiques et privées pour le développement d’entreprises et de produits commerciaux basés sur l’utilisation durable des biotechnologies.

Pour encourager le développement des biotechnologies, l’État a identifié des secteurs réputés «de classe mondiale», parmi lesquels les produits du cacao et la confiserie, la viande bovine, l’horticulture, l’aquaculture, les produits laitiers, l’huile de palme, les huiles et graisses et les biocarburants dérivés, ainsi que les produits de cosmétique et de nettoyage.

Colciencias, agence publique pour la science, la technologie et l’innovation, mène des initiatives d’identification de mégaprojets biotechnologiques visant à produire, entre autres, des biocarburants et des bioproduits à usage industriel, ce qui aurait des répercussions bénéfiques sur la croissance du capital industriel, les instituts de recherche, l’économie et l’environnement.

La mise en œuvre de biotechnologies modernes dans les zones rurales en Colombie augmentera la productivité agricole et aidera à satisfaire la demande de nourriture et à assurer la sécurité alimentaire de la population (près de 50 millions d’habitants).

Investissements dans la science et les technologies

L’accroissement démographique en Colombie entraîne une augmentation de la demande d’aliments de meilleure qualité, accélérant les investissements dans l’agriculture.

Entre 2003 et 2015, la Colombie a économisé 212,4 millions de litres d’eau et 3,1 millions de litres de gazole pour les tracteurs et engins d’épandage grâce au maïs et au coton transgéniques, et réduit de 8300 tonnes ses émissions de CO2.

Cette richesse en biodiversité, l’offre de formations académiques, les ressources humaines dans la recherche, doivent être mises à profit de façon organisée, en partenariat avec des entreprises internationales qui apportent leur expertise.

Opportunités pour les PME suisses

La Colombie a de nombreux projets biotechnologiques, signe d’un fort potentiel et de capacités abondantes dans ce domaine. Le secteur étant vaste et en fort développement, il recèle quantité d’opportunités pour les entreprises suisses dans divers domaines.

  • Biotechnologies rouges: développement de produits thérapeutiques, santé animale et diagnostics.
  • Biotechnologies vertes: nouveaux produits agricoles dérivés des ressources biologiques.
  • Biotechnologies blanches: enzymes à usage industriel, cosmétique et chimique.

En outre, le pays a mis en place des incitations et autres outils pour promouvoir la recherche-développement:

  • déduction d’impôt sur le revenu, équivalant à 175% du montant investi en R&D (ne pouvant excéder 40% des revenus liquides);
  • exonération de la taxe sur le chiffre d'affaires (TVA) pour les importations de matériel et de composants destinés à la recherche et aux centres technologiques;
  • les ressources destinées à financer des projets scientifiques, technologiques ou d’innovation ne constituent pas directement des revenus imposables;
  • cofinancement de projets scientifiques, technologiques ou d’innovation qui bénéficient à une ou plusieurs entreprises et réalisés en partenariat avec des instituts de R&D agréés par Colciencias*;
  • soutien à l'insertion de doctorants et de titulaires de doctorat dans les entreprises. Colciencias*

* Dépendant des disponibilités budgétaires

Souhaitez-vous en savoir plus, sans engagement, sur les opportunités commerciales de l’industrie biotechnologique en Colombie? N’hésitez pas à contacter Benedikt Schwartz, conseiller senior chez S-GE. E-mail

 

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel