Je suis intéressé(e)
par
Global Opportunities

Hong Kong: grande ouverte aux cleantech suisses

Hong Kong est une métropole à la pointe dans beaucoup de domaines, mais qui a encore du retard à rattraper en matière de technologies vertes. C'est pourquoi, face à une densité démographique croissante et à la raréfaction des surfaces disponibles, Hong Kong s’ouvre aux solutions novatrices. Opportunités en perspective pour les PME suisses du secteur de la cleantech.

Une avenue d’Hong Kong

Le gouvernement de la métropole entend inciter le secteur privé à investir davantage dans les technologies propres, notamment en allouant 8 milliards de dollars HK aux activités de cleantech, répartis entre plus de 4200 projets impliquant des entreprises locales et étrangères. Hong Kong et Pékin ont par ailleurs signé un accord de libre-échange, le «Closer Economic Partnership Arrangement (CEPA)», qui fournit aux entreprises hongkongaises un meilleur accès au marché chinois. Cet accord renforce le statut de Hong Kong comme passerelle vers la Chine continentale.

Quelques faits et chiffres sur le «smart building» et le «green living»

À Hong Kong, la première source d'émissions carbonées est la consommation des immeubles.

  • 42 000 immeubles appartiennent à des acteurs privés.
  • Hong Kong compte plus de 8000 immeubles de haute taille.
  • Les Hongkongais habitent et travaillent sur moins d'un quart du territoire.

Projet de ville intelligente:

  • Kowloon East: SmartCity @KowloonEast est un projet pilote visant à évaluer la faisabilité d'une ville intelligente et d'un nouveau quartier des affaires «vert» à Hong Kong.

Initiatives gouvernementales:

  • BEAM est le premier outil d'évaluation écologique des bâtiments, fournissant quantité d'informations sur la planification, la conception, la construction, la sous-traitance, la gestion et l'entretien des immeubles.
  • Promotion d'un mode de vie à faibles émissions carbonées: construit en 2013, ZeroCarbonBuilding (ZCB) est un bâtiment modèle.

Opportunités pour les entreprises suisses (technologies de «smart building» et «green living»)

Les technologies propres (ou «vertes») deviennent un facteur primordial dans la construction immobilière. À Hong Kong, les acteurs de l'immobilier cherchent des solutions novatrices et performantes pour chaque étape de la construction d'immeubles (architecture, conception, ingénierie). Les entreprises suisses devraient s'intéresser aux grands promoteurs immobiliers locaux, spécialisés dans les immeubles haut de gamme (p.ex. Great Eagle Holdings, Henderson Land Development Company).

Les produits écologiques de haute qualité et de haute technologie deviennent la norme: solutions d'économie d'énergie pour la maison, adaptation aux changements climatiques et saisonniers, matériaux renouvelables, contrôle sonore (balcons et fenêtres antibruit) et électroménager (solutions domotiques numériques, purificateurs d'air).

Gestion des déchets et des eaux et recyclage

  • Hong Kong est une ville opulente, mais son système de recyclage est sous-développé.
  • En 2015, la métropole a produit 3,7 millions de tonnes de déchets, qui ont atterri dans 13 décharges.
  • Chaque jour, un Hongkongais jette en moyenne environ 1,4 kg de «déchets» ménagers.
  • Hong Kong a envoyé 90% de ses déchets pour recyclage en Chine continentale (ferraille, plastiques, métaux rares dans l'électronique, aliments inutilisables ou contaminés, déchets médicaux).
  • En 2019, le gouvernement a introduit une «taxe sur les déchets», obligeant les habitants à payer environ 0,011 HKD par litre de déchets collecté (environ 33-54 HKD par foyer et par mois, soit 3-7 CHF).
  • Le gouvernement prévoit de construire un incinérateur de déchets sur l'île de Lantau pour un coût de 10 milliards de HKD; celui-ci devrait traiter près de 30% du total des déchets municipaux.
  • Les ménages et les entreprises manquent de possibilités pour recycler les déchets en les triant à la source (alimentaire, plastique, verre), avant collecte.

Opportunités pour les entreprises suisses (traitement/gestion des déchets et des eaux)

  • Les entreprises suisses peuvent s'allier avec les grandes entreprises cherchant des solutions internes de gestion et recyclage des déchets (p.ex. aéroport de Hong Kong).
  • Elles peuvent chercher à coopérer avec les grands acteurs privés du recyclage déjà présents sur place (Veolia, Sita).
  • Génération d'énergie: coopérer avec les exploitants de décharge locaux, en participant aux projets d'incinération, de triage des déchets ou de récupération des gaz émis par les décharges (afin de produire de l'électricité durable).

Pour en savoir plus sur les opportunités liées au marché de la cleantech à Hong Kong, n'hésitez pas à contacter Alain Graf, conseiller senior pour Hong Kong et la Chine chez S-GE. Contact

Agenda des salons professionnels et foires sectorielles

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel