Global Opportunities

Forte croissance des technologies médicales en Indonésie

Opportunités pour sociétés suisses

En Indonésie, le marché des équipements et dispositifs médicaux reste très attrayant pour les fournisseurs étrangers. En effet, le marché indonésien des dispositifs médicaux connaît une croissance soutenue depuis une dizaine d’années, et pèse environ 1 milliard d’USD. Il devrait continuer à croître à raison de 12% par an, grâce à l’augmentation continue du PIB par habitant et à la volonté des autorités indonésiennes d’assurer à toute la population l’accès aux soins.

Echantillons testés en laboratoire

Avec un PIB supérieur à 1000 milliards d’USD en 2017, l’Indonésie est la 16e économie mondiale. C’est aussi la plus grande économie de l’ASEAN; elle connaît la deuxième plus forte croissance au sein du G20, après la Chine. Selon le FMI, l’économie indonésienne pesait 1400 milliards d’USD fin 2018. Il n’est donc pas surprenant que les pays de l’ASEAN, y compris l’Indonésie, soient considérés comme des marchés émergents très prometteurs pour les dispositifs médicaux. L’Indonésie à elle seule – 260 millions d’habitants, dont la moitié a moins de 30 ans – représente un tiers du marché de l’ASEAN.

Augmentation du PIB par habitant et évolution des modes de vie

En 2010, le PIB moyen par habitant en Indonésie a franchi le seuil symbolique des 3000 USD; fin 2017, il approchait les 4000 USD. À cette hausse du PIB s’ajoute l’évolution des habitudes alimentaires et des modes de vie: les produits à base de sucre sont de plus en plus populaires et les habitants consacrent plus de temps aux loisirs, notamment dans les centres commerciaux. Conséquences: d’un côté, ce nouveau mode de vie entraîne plus de pathologies comme les AVC, le diabète, l’hypertension artérielle et l’obésité; d'un autre côté, les secteurs privé et public disposent de davantage de fonds pour financer les examens médicaux et les traitements, ce qui accroît la demande de technologies médicales.

Une dépendance élevée vis-à-vis des importations

Pour l’instant, les fabricants locaux de dispositifs médicaux produisent surtout des produits de base et jetables; ils ne couvrent d’ailleurs que 10% de la demande locale. Le secteur dépend encore largement des produits importés.

Couverture d’assurance universelle: gratuité des soins de base

La mise en œuvre du système national d’assurance-maladie en 2014 a fait considérablement progresser les besoins en dispositifs médicaux de pointe. En janvier 2014, le gouvernement indonésien a lancé un programme d’assurance-maladie universelle qui garantira à tous les Indonésiens un accès gratuit aux soins de base d’ici 2019-2020. Cela nécessitera de construire un grand nombre d’hôpitaux pour satisfaire la demande croissante. Ainsi, des centaines de nouvelles cliniques privées ont été construites ces deux dernières années. De plus, le gouvernement prévoit de construire 5000 nouveaux centres de soins communautaires d’ici 2025.

Le secteur des hôpitaux privés en plein essor

L’Indonésie compte 2820 hôpitaux (957 hôpitaux publics et 1863 cliniques privées) et environ 10 000 centres de soin communautaires en 2017. Le secteur des hôpitaux privés a actuellement le vent en poupe. Si nombreux sont les patients aisés qui se rendent dans les pays voisins, comme Singapour et la Malaisie, pour suivre des traitements médicaux complexes, les grands groupes hospitaliers indonésiens semblent faire des efforts pour améliorer la qualité de leurs services, afin de retenir davantage de patients, y compris pour les traitements de longue durée.

Les atouts de la Suisse

Du point de vue de l’offre, la Suisse est connue en Indonésie pour la qualité et la fiabilité de ses produits, ses technologies de précision et sa culture d’innovation. Outre un très large éventail d’instruments et d’appareils de laboratoire, la chirurgie et les respirateurs artificiels (soins intensifs), certains sous-secteurs comme la cardiologie, l’oncologie et le traitement du diabète sont particulièrement intéressants. Deux autres domaines associés, à savoir les systèmes informatiques de gestion hospitalière et le traitement des déchets médicaux, sont également très prometteurs.

Des processus simplifiés grâce au catalogue électronique

Dès 2013, le ministère de la santé a mis en place un système électronique pour l’achat de ses dispositifs médicaux: ceux-ci sont ainsi consignés dans un «e-catalogue» pour fluidifier le processus. En bref, l’objectif est d’améliorer la transparence et de faciliter l’approvisionnement au moyen d’appels d'offres, auxquels participent la plupart des hôpitaux publics via une plateforme commune et un e-catalogue harmonisé. Une fois tous les documents réunis, la procédure d’inscription est simple et peu onéreuse, sans beaucoup de formalités.

Comment pénétrer le marché indonésien?

L’évaluation des tendances et débouchés potentiels a donné lieu à de nouvelles recommandations, pour affiner les stratégies d’entrée sur le marché:

  • être présent sur place
  • travailler avec un agent/distributeur fiable et efficace
  • avoir une stratégie de marque ciblée
  • fournir un service de vente et après-vente convaincant
  • gagner la confiance des médecins
  • commencer dans les zones urbaines
  • unir ses forces et énoncer clairement ses arguments de vente

S-GE et le Swiss Business Hub Indonesia ont déjà identifié des partenaires fiables qui connaissent bien toutes les questions réglementaires et les procédures d’importation, permettant aux nouvelles marques de pénétrer les marchés sans accrocs. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre conseiller senior pour l’Asie du Sud-Est, Alain Graf.

Le marché indonésien des medtech vous intéresse?

Notre conseiller senior pour l’Asie du Sud-Est, Alain Graf, se fera un plaisir de vous renseigner sur le marché, de vous procurer des analyses et de vous recommander des partenaires commerciaux dans les pays de l'ASEAN.

Contact

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel