Global Opportunities

Sciences de la vie et «real world data»: opportunités au Royaume-Uni

La Suisse et le Royaume-Uni sont des leaders des sciences de la vie en Europe. Un virage important vers l’utilisation de données relatives à des patients réels ouvre des possibilités considérables aux fournisseurs suisses.

UK real-world data

Les soins de santé modernes connaissent des changements radicaux dans la manière dont les acteurs collectent et évaluent les données des patients. L’importance croissante des données relatives à des patients bien réels (real-world data, RWD) en est un élément majeur, qui influe sur le développement des médicaments, des solutions novatrices et des traitement.

Le Royaume-Uni est à l’avant-garde dans l’exploitation du potentiel des RWD. Outre sa très forte densité d’entreprises et d’instituts de recherche spécialisés dans les sciences de la vie, le Royaume-Uni se distingue par son système de santé public, le National Health Service (NHS).* L’urgence d’une modernisation du NHS, ainsi que l’ambition du gouvernement de faire du Royaume-Uni le leader mondial de la médecine personnalisée ouvrent quantité d’opportunités pour les entreprises privées et les partenariats de recherche-développement.

Real word data and evidence: les données empiriques

Les données RWD sont collectées en dehors des contraintes des essais cliniques conventionnels: elles proviennent de sources multiples associées à l’état de santé d’un patient dans sa vie quotidienne, mais aussi à son cadre de vie (travail et domicile) et son contexte social.

Les résultats  obtenus (real-world evidence, RWE) sont des données empiriques tirées de l’analyse des RWD. Ces preuves complètent les essais randomisés contrôlés (ERC, randomized controlled trials RCT) et permettent aux organisations de R&D de mieux comprendre les causes des maladies et d’évaluer l’efficacité des traitements. En outre, les RWE peuvent répondre à des besoins jusqu’ici non satisfaits, par exemple en optimisant le développement de médicaments pour de petits groupes de patients. Les entreprises commerciales peuvent se servir de ces données pour démontrer la valeur clinique et économique de leur produit. Les défis liés aux RWE comprennent l’accès aux données mais aussi leur standardisation, leur qualité, leur protection et leurs règles d’utilisation.

Initiatives au Royaume-Uni

Matthew Hancock, nouvellement nommé secrétaire d’État à la santé et à la protection sociale, a fait de la technologie l’une des trois priorités du NHS. Les initiatives publiques visent donc à libérer le potentiel des nouvelles technologies pour les prestations de santé. Le Royaume-Uni montre la voie dans l’utilisation des RWE, à travers une combinaison de projets publics novateurs visant à la fois à générer des RWD et à faciliter l’accès aux données existantes, à des fins d’analyse et de recherche, sans compromettre la confidentialité des dossiers de patients.

Opportunités d’affaires au Royaume-Uni

La nécessité urgente de moderniser le NHS par l’innovation et la numérisation se sont traduites par des investissements  massifs: 475 millions de GBP pour la numérisation du NHS annoncé à l’été 2018 et une augmentation de 20,5 milliards du budget annuel du NHS en octobre 2018. L’appétit pour l’innovation pourrait bien faire du Royaume-Uni le pays le plus compétitif au monde dans la recherche biologique.

Étant donné l’expertise et les capacités d’innovation remarquables de la Suisse et du Royaume-Uni dans les sciences de la vie et les ICT, le potentiel de coopération en R&D entre les deux pays est immense.

Néanmoins, il peut être compliqué de s’y retrouver entre les multiples initiatives et points d’entrée. L’ambassade de Suisse au Royaume-Uni peut vous y aider; elle considère l’analyse avancée des RWD dans les sciences de la vie comme un sujet d’intérêt primordial en 2019.

Fact Finding Mission pour les entreprises suisses

Dans ce contexte, le Swiss Business Hub UK organise une mission de prospection qui rassemblera une délégation d’entreprises suisses travaillant à l’interface entre les sciences de la vie et l’advanced analytics de RWD. Elle se déroulera à Londres en juin 2019, dans le but de générer des partenariats entre le secteur privé et le monde de la recherche-développement.

En savoir plus sur la Fact Finding Mission

 

 

Vue d’ensemble des opportunités marché

1.  Modernisation du NHS

Les innovations fondées sur les RWD sont essentielles pour répondre à l’évolution des besoins des patients, mais aussi moderniser la prestation des soins et améliorer l’efficacité du système dans son ensemble. Les RWD étant un moteur de croissance du secteur des sciences de la vie, le NHS mise sur une stratégie visant à stimuler et exploiter l’innovation et les technologies. La nécessité urgente de moderniser le NHS par l’innovation et la numérisation a entraîné des annonces de financement impressionnantes: à l’été 2018, 475 millions de GBP pour la numérisation du NHS, et en octobre 2018, une augmentation de 20,5 milliards du budget annuel du NHS.

Cette révolution numérique comprend deux volets: d’une part, l’adoption des technologies par le NHS lui-même, d’autre part, permettre l’accès à celles-ci aux patients.

En conséquence, les champs d’action suivants sont prometteurs:

  • solutions novatrices pour améliorer l’efficacité opérationnelle au sein du NHS (ressources humaines, administration interne);
  • outils numériques et solutions automatisées pour la prestation des soins, dans le but de «rapprocher le NHS du patient»;
  • nouveaux traitements pionniers et médecine personnalisée (p.ex. génomique).

Dans le cadre de sa stratégie industrielle**, le Royaume-Uni a mis sur pied son deuxième «Life Science Sector Deal», qui soutiendra le secteur par des coopérations et des investissements à hauteur de 1,3 milliard de GBP. Le plan prévoit 1 milliard de GBP pour la recherche, avec un programme public-privé visant à développer une technologie vitale de détection précoce des maladies, en faisant la part belle à l’intelligence artificielle (IA). Avec le soutien de toute une série d’organisations des sciences de la santé, l’accord doit consolider la place du pays à l’avant-garde du traitement des maladies et stimuler l’initiative privée, notamment dans la génomique et les diagnostics par IA. Parmi les derniers développements, l’ouverture par le King’s College de Londres d’un nouveau centre d’imagerie médicale et d’IA en 2018, ou encore des projets de recherche en génomique par le Catapult Cell and Gene Therapy Manufacturing Center à Stevenage, visant à permettre aux organismes de recherche de transformer leurs découvertes en thérapies cellulaires et génétiques commercialement viables.

Pour répondre aux défis en matière de gouvernance et de règlementation, le gouvernement britannique a publié en septembre 2018 un nouveau code de conduite pour les technologies sanitaires fondées sur les données, espérant que le NHS puisse profiter des opportunités créées, tout en s’assurant que les données soient gérées et exploitées de façon responsable.  

2.  Programmes de promotion des innovations

NHS Innovation Accelerator (NIA): Encourage l’adoption et la diffusion des innovations à fort impact dans l’ensemble du NHS. Les prochains appels à propositions seront ouverts à l’été 2019. Pour connaître les détails de la procédure, cliquez ici.

NICE Office for Market Access: Aide les entreprises de biologie et technologie à comprendre le paysage de la santé et fournit un service de pré-évaluation permettant d’estimer les chances de réussite et d’adoption des produits. Pour démarrer une conversation ou signaler une technologie médicale, cliquez ici.

Le National Institute for Health Research a lancé une campagne («Bringing Innovation to the NHS») visant à aider les entreprises à traduire leurs idées en applications médicales concrètes utilisables dans le NHS. Il finance également les PME. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Academic Health Science Networks (AHSN): En 2013, le NHS a mis en place 15 AHSN à travers le pays, qui serviront de catalyseurs pour le développement et l’adoption des innovations. Les AHSN connectent le NHS aux institutions académiques, aux autorités locales, aux organisations caritatives et aux fournisseurs privés. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

DigitalHealth.London est un programme promouvant l’adoption d’innovations numériques par le NHS. Il travaille chaque année avec 20 à 30 PME et start-ups, les aidant à développer des solutions pour relever les principaux défis du NHS. Pour en savoir plus sur ce programme ou pour postuler, cliquez ici.

 

The Health Foundry est le seul espace de co-working au Royaume-Uni dédié au numérique dans la santé. Cet incubateur, parrainé par la Guy’s & St Thomas’ Charity, coopère avec DigitalHealth.London Accelerator. Il participe également aux processus d’approvisionnement du NHS et organise régulièrement de sessions de «pitch» de produits et solutions. Pour en savoir plus, cliquez ici.

3.  Organismes à but non lucratif et associations de patients

The Wellcome Trust est une association caritative de recherche biomédicale, qui organise les «Innovator Awards», concours qui accepte actuellement des soumissions. Les subventions accordées vont de 500 000 à 750 000 GBP, sur une durée maximale de 24 mois. Pour en savoir plus ou soumettre un projet, cliquez ici.

The Alzheimer Society dirige un programme d’incubation finançant des inventions et solutions susceptibles d’aider les personnes atteintes de démence. Pour connaître les modalités de participation au programme, cliquez ici.

One Nucleus est un club à but non lucratif, basé à Cambridge, qui facilite le réseautage local et international entre professionnels des sciences de la vie. Il organise diverses activités de mise en relation, offrant une plateforme propice aux partenariats B2B. Pour voir toutes les manifestations à venir, cliquez ici.

OBN est un organisme à but non lucratif basé à Oxford, qui regroupe des entreprises britanniques du secteur des sciences de la vie, des investisseurs et des acteurs du secteur privé. Il organise des ateliers, des formations ou des sessions de réseautage afin de promouvoir le développement et l’expansion de solutions nouvelles.

---

Les programmes et institutions mentionnés ci-dessus ne sont que des exemples parmi beaucoup d’autres à travers le Royaume-Uni. Pour obtenir une liste détaillée de toutes les organisations professionnelles, fédérations, regroupements et réseaux de recherche et d’innovation dans le secteur des sciences de la vie au Royaume-Uni, cliquez ici.

* NHS: National Health Service

Le National Health Service (NHS) est le nom du système de santé public en Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord. Le NHS emploie 1,6 million de personnes (médecins, infirmières, assistants sociaux et personnel administratif) et dispose d’un budget total d’environ 140 milliards de GBP (dont 22 milliards en achats et fournitures). Les résidents du Royaume-Uni ont droit à un traitement médical gratuit par le biais du NHS, qui représente 83% des dépenses de santé du pays. Ce statut hégémonique dans le domaine de la santé au Royaume-Uni signifie que le NHS collecte et gère des masses considérables de données diverses. Pour exploiter le potentiel immense de ces données et des dernières technologies, le NHS a mis en place une branche technologique, NHS Digital. Lancée en 2013, elle est devenue le fournisseur national de données, renseignements et systèmes informatiques pour les services de santé.

** Stratégie industrielle

 «L’Industrial Strategy Challenge Fund» a pour objectif de rapprocher la recherche de pointe britannique et le monde des affaires afin de relever les principaux défis industriels et sociétaux de notre époque. Il fait partie d’un fonds d’investissement public dans la R&D de 4,7 milliards de GBP sur 4 ans.» Gov.co.uk

 

Documents

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel