Global Opportunities

Importance de l'enseignement en Chine

Opportunités pour établissements d'enseignement suisses

En 2018, 662 100 étudiants ont quitté la Chine pour étudier à l'étranger, soit une hausse de 8,83 % en un an. C'est dans ce contexte que la Swiss Education Fair (SEF) China a été lancée en 2018 par Switzerland Global Enterprise (S-GE) et le Swiss Business Hub (SBH) China, dans le but d'aider les différents établissements d’enseignement suisses à exploiter le potentiel du marché chinois. Après deux éditions réussies grâce notamment à un intense marketing numérique, la 3e édition de la SEF se déroulera à Guangzhou et à Pékin en septembre 2020.

Hand of a student writting something

En Chine, la qualité de l’enseignement est un souci majeur de la population ainsi qu’un enjeu de taille pour le gouvernement. De plus en plus d'étudiants partent à l'étranger pour étudier et la Suisse est une destination qui gagne en importance. 

Chinois étudiant à l’étranger: principales tendances

1. Un nombre croissant d’étudiants partent à l’étranger.

Selon le China's Ministry of Education, 662100 Chinois sont partis étudier à l'étranger en 2018, soit une augmentation de 8,83 % en un an. La plupart des étudiants ont financé eux-mêmes leurs études, soit 90,06 % du total. Seuls 65 800 d'entre eux ont bénéficié de fonds publics. Le nombre d'étudiants étrangers rentrant chez eux après avoir obtenu leur diplôme s'élevait à 519 400 en 2019, soit une augmentation de 8% en un an.

Toujours selon le ministère, 5,86 millions de Chinois ont étudié à l'étranger entre 1978 et 2018. Le marché chinois de l'enseignement à l'étranger est le plus important au monde: c’est enfant la Chine qui envoie le plus grand nombre d’étudiants à l'étranger.

2. Âge moyen des étudiants chinois à l’étranger en baisse

Traditionnellement, les Chinois quittaient la Chine pour faire leurs études supérieures; aujourd’hui ils se rendent de plus en plus à l’étranger pour leurs études de premier cycle et leur baccalauréat. C’est dans le segment des études secondaires que la hausse est la plus forte actuellement. Plusieurs facteurs ont conduit à cette tendance:

  • le revenu disponible des parents augmente
  • une attention croissante est portée à l'éducation partout en Chine
  • les jeunes parents ayant eux-mêmes fait leurs études à l'étranger sont plus disposés à envoyer leurs enfants étudier à l’étranger
  • certaines célébrités ont envoyé leurs enfants dans des pensionnats à l'étranger, ce qui donne à ces écoles et à ces pays une grande visibilité auprès des parents et des élèves chinois. Par exemple, les écoles d'élite suisses, dont le Collège Alpin Beau Soleil, ont fait le buzz dans la cybersphère chinoise parce que la reine de la pop Faye Wong y a envoyé sa fille.

3. Les destinations d’études «non-traditionnelles» ont beaucoup de potentiel

Ces dernières années, un nombre croissant d'étudiants ont opté pour des pays d’Europe comme la Suisse en lieu et place des destinations plus traditionnelles comme les Etats-Unis ou l’Australie. Cette tendance devrait se poursuivre. Au fur et à mesure que les familles chinoises découvrent les atouts des pays non traditionnels, les options se multiplient pour les parents et les étudiants. Récemment, certains pays ont durci les règles pour la délivrance de visas pour les Chinois. D’où l’intérêt grandissant des familles pour des pays comme la Suisse.

C’est dans ce contexte qu’est née la Swiss Education Fair (SEF) China en 2018. Son but est de promouvoir l'excellence suisse en matière d'éducation et d'aider les établissements d’enseignement à exploiter le potentiel du marché chinois.

Swiss Education Fair, une plateforme attrayante pour les écoles suisses souhaitant attirer de nouveaux étudiants

1. La seule plateforme officielle

Parmi tous les salons de l'éducation se déroulant en Chine avec un focus sur la Suisse, la SEF est le seul qui soit organisé par une représentation officielle de la Suisse. Le salon est co-organisé par Switzerland Global Enterprise (S-GE) et le Swiss Business Hub (SBH) Chine, avec l’appui de l'Ambassade de Suisse à Pékin et des Consulats généraux de Suisse à Guangzhou, Shanghai et Chengdu.

2. Ouverte à toutes les écoles privées et publiques suisses

La SEF est ouverte à toutes les écoles privées et publiques suisses, y compris les internats, les écoles d'hôtellerie, les universités, les écoles de commerce, etc.

La SEF China a accueilli 12 établissements d’enseignement suisses en 2018 et 13 en 2019. Parmi ceux-ci plusieurs grandes écoles de management hôtelier, écoles privées de renom et établissements d’enseignement supérieur représentés par Swissnex Shanghai. De nombreux étudiants et familles chinois ont afflué au salon pour établir un contact direct avec des représentants, alumni et délégués des établissements. Certains visiteurs ont même confirmé leur demande d’inscription dans une école sur le site du salon. .

3. Marketing digital en renforcement du marketing traditionnel 

Pour les dernières éditions de la SEF, de nouveaux outils numériques, notamment un site internet dédié, ont été employés en complément du marketing traditionnel pour renforcer l’image du salon avant, pendant et après la SEF.

Parmi ces outils, WeChat est le support le plus populaire et le plus efficace pour diffuser des informations. Plusieurs «WeChat public accounts» au sein du réseau local du Swiss Business Hub China ont été approchés pour relayer et partager l’information sur l’événement. Les écoles, sponsors et partenaires médias participant à la SEF ont été encouragés à partager l'information par le biais de leurs propres canaux. Chacun d'entre eux a reçu un code QR spécifique pour l'enregistrement des visiteurs pour retracer et faciliter l’usage ultérieur des données visiteurs.

Pendant l'événement, un album live a été mis en ligne. Les écoles participantes, sponsors et visiteurs ont pu avoir accès aux photos de l'événement immédiatement après avoir scanné le code QR de l'album en direct. Ce nouvel outil a motivé tous les participants à partager la SEF sur leurs réseaux sociaux. Outre WeChat et l'album live, LinkedIn et Weibo (un site de microblogging chinois) ont également été utilisés pour promouvoir la SEF.

Cette pratique, qui s'inscrit parfaitement dans le paysage médiatique chinois, a produit des résultats positifs. Pour la prochaine SEF en 2020, le plan média sera encore optimisé afin d'utiliser au mieux les outils de marketing numérique.

4. Exploration en continu du marché potentiel dans différentes villes

En 2018, la première SEF a eu lieu à Shanghai. En 2019, la deuxième a été étendue à Chengdu, qui est un grand marché potentiel pour les études à l'étranger en Chine occidentale. Afin de mieux répondre aux besoins des écoles participantes et de couvrir les principales régions de Chine, la troisième SEF se déroulera à Guangzhou le samedi 5 septembre 2020, et à Pékin le dimanche 6 septembre 2020.

Guangzhou (Canton) est la capitale de la province du Guangdong. On dénombre dans la province un total de 131 universités ainsi que 188 écoles internationales, dont 67 à Shenzhen et 57 à Guangzhou. Comme la province a été l'une des premières à s'ouvrir au monde, le Guangdong a toujours été pionnier en matière d'études à l'étranger. En outre, comme le Guangdong joue un rôle important dans la stratégie nationale de développement de la Chine «Belt and Road Initiative» (la nouvelle route de la soie) et pour le développement de la région de la Greater Bay Area (Guangdong-Hongkong-Macao), on estime que le Guangdong est particulièrement ouvert à l'échange de ressources éducatives et au renforcement de la coopération éducative.

Pékin est le centre politique de la Chine, mais aussi le cœur des échanges culturels internationaux. La capitale chinoise accueille plus de 120 universités et collèges. Selon une étude menée par EIC Education, une agence en Chine qui envoie des étudiants chinois étudier à l'étranger, sur les 10 universités envoyant le plus d’étudiants à l'étranger poursuivre leurs études, sept sont à Pékin.

En Chine les villes les plus ouvertes aux études à l’étranger sont les villes les plus développées: Pékin, Guangzhou et Shanghai. Elles sont à la pointe et envoient à l’étranger des étudiants toujours plus jeunes.  

5. Synergies pour promouvoir la Suisse en tant que destination d’études et de tourisme médical

Pour améliorer encore l’efficacité et l’attractivité de la SEF, tant pour les écoles participantes que pour les familles aisées, S-GE et le Swiss Business Hub China se sont associés avec Suisse Tourisme (ST) pour cette troisième édition. ST organisera une Swiss Health Tourism Fair (SHTF) en même temps que la SEF.

Ce concept innovant devrait booster l’information et attirer un plus grand nombre de familles et d’étudiants à la SEF.

Intéressés par la Swiss Education Fair?

Pour en savoir plus sur le marché chinois en général ou la Swiss Education Fair en particulier, n’hésitez pas à contacter notre conseiller Chine, Alain Graf.

Contact

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel