Know how export

Villes intelligentes: opportunités de la transformation numérique pour entreprises suisses en Allemagne

L’intelligence artificielle est à même de fournir d’excellentes solutions aux défis rencontrés par les villes d’aujourd’hui, toujours plus peuplées: les villes intelligentes. La Suisse est une pionnière en matière de technologies de l’information et de la communication et d’intelligence artificielle. Ses inventions et projets novateurs dans le domaine des villes intelligentes peuvent aider l’Allemagne à accomplir sa transformation numérique.

Drone au-dessus des gratte-ciels de Francfort

C’est au début du 21e siècle que le concept des villes intelligentes a vu le jour. Avec la multiplication des problèmes rencontrés par les villes, tels que la croissance démographique et les nuisances environnementales, il est devenu indispensable d’avoir des solutions globales, durables et soutenant la croissance économique. Les gouvernements, les entreprises et les autres acteurs du monde entier commencent à réaliser à quel point ces projets et solutions à dimension écologique peuvent répondre aux défis de la planification, de la gestion et de la gouvernance des villes d’aujourd’hui.

 

Urbanisation et développement accéléré du secteur des TIC

L’évolution ayant mené au concept des villes intelligentes découle de deux tendances principales: l’urbanisation et le développement fulgurant du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). De nos jours, 90% des ménages dans le monde possèdent un téléphone portable. Les citadins sont de plus en plus connectés, les villes étant le lieu parfait pour permettre à ces technologies de se développer rapidement. C’est pourquoi l’objectif des villes intelligentes est de résoudre les problèmes de la vie en ville tout en mettant en avant des solutions durables conduisant à une amélioration de la qualité de vie.

 

De plus en plus de villes étant désireuses de mener à bien cette transformation, les entreprises suisses voient s’ouvrir à elles des débouchés très intéressants en matière d’investissement, d’innovation (renforcement de la compétitivité), d’économies et de création de groupes d’entreprises au sein des villes intelligentes.

 

Comment la Suisse peut épauler l’Allemagne

La Suisse a été nommée pays le plus innovant au monde huit fois de suite par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). De plus, la Suisse est numéro 1 mondial en termes de déploiement de l’intelligence artificielle (IA) par habitant et elle est régulièrement classée parmi les pays ayant le plus grand nombre de brevets déposés par habitant. Les écoles polytechniques fédérales suisses, telles que l’ETHZ et l’EPFL avec leurs nombreux établissements dérivés, jouissent d’une renommée mondiale et contribuent au dynamisme des innovations. En outre, des sociétés telles que Google ou IBM sont présentes en Suisse et renforcent encore les compétences d’une main d’œuvre internationale déjà hautement qualifiée. 

Projet pilote «Smart City Switzerland»

En 2012, l’Office fédéral de l’énergie a lancé un projet pilote intitulé «Smart City Switzerland» afin de faire coopérer des hautes écoles de sciences appliquées, des universités, des organismes publics et des entreprises suisses pour repenser l’environnement urbain de Suisse. Aujourd’hui, plus de 60 projets sont en cours de réalisation. De plus, un «Smart City Hub» encourage et facilite le lancement de projets et la conclusion de partenariats scientifiques entre les différentes parties prenantes.

En Allemagne, une transformation numérique encore balbutiante

L’Allemagne compte environ 82,79 millions d’habitants (2017), dont 77% vivent dans des zones urbaines et des villes, ce qui correspond à un taux d’urbanisation supérieur à celui de la plupart des pays. Selon les prévisions, la population urbaine allemande devrait continuer à croître à un rythme quatre fois supérieur à celui de la croissance démographique mondiale pour 2015-2030, et atteindre 64,8 millions d’habitants en 2030.

Bien que l’Allemagne soit le moteur économique de l’Europe, elle fait office de lanterne rouge en matière de développement des villes intelligentes, et donc de transformation numérique. En 2017, le taux de pénétration de la fibre de verre pour les lignes à haut débit fixes s’élevait à seulement 2,3%, bien loin des 12,5% de la France ou des 76,7% du Japon. Cette transformation numérique ralentie peut s’expliquer par plusieurs facteurs: absence de stratégie claire, faible intérêt suscité par l’automatisation et l’innovation, absence de système de gouvernance électronique global et procédure fastidieuse pour demander des subventions fédérales. Selon un sondage réalisé en 2018 auprès d’entreprises allemandes, les principaux obstacles à la croissance future sont les problèmes liés au trafic routier, à la communication mobile et par internet, à la logistique et aux transports. Or, les villes intelligentes apportent des solutions à ces défis.

Débouchés pour les entreprises suisses dans le domaine des villes intelligentes

Parmi les débouchés et les coopérations potentielles dont pourraient bénéficier les entreprises suisses du domaine des villes intelligentes en Allemagne, citons:

  • Communication mobile
  • Internet des objets
  • Big-data
  • Cloud
  • Énergies renouvelables
  • Transports publics
  • Impression 3D
  • Technologies blockchain
  • Cybersécurité
  • Robotique sociale / robotique
  • Intelligence artificielle
  • Drones

Événements prévus en 2019 dans ce domaine:

HealthTech Startup Tour

Congrès SmartSuisse: Smart up your City https://www.smartsuisse.com/

Comment profiter de ces opportunités?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités offertes par les villes intelligentes en Allemagne, n’hésitez pas à contacter notre conseiller senior pour l’Allemagne, Benedikt Schwartz. Il sera ravi de vous fournir de plus amples informations, de vous présenter les débouchés concrets qui s’offrent à vous et de vous mettre en contact avec les partenaires adéquats.

Contact

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel